Among The Living
Live Report

MALEVOLENCE – SYLOSIS – GUILT TRIP – JUSTICE FOR THE DAMNED

MALEVOLENCESYLOSISGUILT TRIPJUSTICE FOR THE DAMNED

Le Petit Bain, Paris, 17 novembre 2023

Photos by Martine Varago


Soirée metalcore au petit Bain (de sueur)


Les trois premiers groupes sont Justice For The Damned, groupe australien de Death metal, puis Guilt Trip et Sylosis, tous deux baignant dans le thrash / hardcore / metal en provenance d’outre-Manche. Ils commencent à chauffer le public bien aguerri du Petit Bain au complet ce soir.

Malevolence, qui revient après un passage en première partie de Trivium et de Heaven Shall Burn à l’Olympia le 1er février dernier, se trouve remonté en tête d’affiche.
Pour rappel, formé en 2010 à Sheffield dans le Yorkshire, le groupe a seulement trois albums à son actif mais beaucoup de concerts et de fans. Le quartet envoie son metalcore, un mixte de Hatebreed et de Pantera, en commençant par « Malicious Intent », titre phare de l’album du même nom sorti en 2022. C’est reparti pour 1h20 de metalcore. Et ça cogne fort et ça vous donne envie de sauter partout !


Alex Taylor, le chanteur, a malheureusement peu d’espace sur les planches pour passer d’un côté à l’autre mais il nous gratifie de magnifiques bons rageurs comme seul le metalcore offre. Les British nous fracassent les entrailles avec une rythmique boostée à broyer les nuques. S’ensuivent d’autres extraits du dernier album, « Life Sentence », joué en puissance alternée avec des breaks permettant aux voix de s’étirer, tandis que « Still Waters Run Deep » sonne un hardcore gras aux échos de stoner.
Carrément sur « Self Supremacy », Josh Baines et Konan Hall nous sortent des riffs panteresques. Slams et crowd surfing font partie de l’ambiance ; la salle ne peut être chauffée de meilleure manière !

Alors que l’atmosphère guerrière est bien ancrée, Malevolence nous révèle aussi un morceau apaisant « Higher Place », magnifique chanson de texture rock de Seattle. L’occasion de tanguer avec nos smartphones, comme le demande Alex. Un moment intense et profond, tout en beauté électrique.
Puis ça repart pour les décibels puissants de « Serpents Chokehold » où le bassiste Wilkie Robinson fait tournoyer sa longue chevelure d’un headbanging admirable jusqu’à « Karma ». Place au solo de batterie de Charlie Thorpe avant les deux derniers morceaux « Keep Your Distance » et « On Broken Glass ».

Le public est bouillant, transpirant, et Alex en rajoute pour les échauder encore davantage : « Tout le monde sur scène » ! Certaines et certaines s’en donnent à cœur joie pour mieux plonger dans l’audience.

Malevolence déclare Paris comme son public préféré ! Et ça se voit : les yeux sont rivés vers cette bande de furieux metalcore. Prestation oh combien percutante, le Petit Bain est encore trempé de sueur quand les lumières se rallument.


Setlist

Malicious Intent
Life Sentence
Waste of Myself
Still Waters Run Deep
Slam
Self Supremacy
Higher Place
Serpents Chokehold
Condemened To Misery
Medley
Karma
Solo batterie
Keep Your Distance

Related posts

METALLICA – Stade de France, Paris

Elody

Paris Métal France Festival V

Stephan Birlouez

Black Bomb A – Sidilarsen – The Butcher’s rodeo

Yann Fournier

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.