Shaka Ponk – Alice On The Roof
La Cigale – Paris
Novembre 2018

Après plusieurs concerts à l’accorhotel aréna et beaucoup de festivals cet été pour la promo de leur dernier album, les Shaka Ponk reviennent à la capitale pour 9 dates à la Cigale toutes sold out pour offrir des concerts au plus proche de leur public.

A leur demande c’est une jeune artiste belge et son univers qui fera la 1ere partie des 9 dates. Alice On The Roof propose une musique douce et acidulé se produisant seule sur scène avec une caisse claire sa voix et différents instruments. Le set est plutôt agréable et armée de son humour belge elle saura se mettre dans la poche le public de Shaka Ponk malgré son électro pop un peu éloigné du thème de la soirée. Elle terminera son show en dansant avec un Yéti plutôt marrant comme fin.



Autour de l’intro d’Ennio Morricone avant l’apparition de Sam, Frah & Co devant une scène qui pourrait paraître trop petite avec toute leur déco. Mais Frah et ses acolytes aiment les défis et des les premiers titres aucun répit ne sera laissé avec une omniprésence de Frah et de Sam à sauter partout et à aller au contact de leurs fans voir même slammer dans la foule dès le 2eme morceau ils sont très chaud malgré l’enchaînement des concerts. Au début le son sera un peu brouillon et les voix légèrement sous mixées mais cela ne durera pas.
La reprise étonnamment de Nirvana “Smell Like Teen Spirit” leur accordera une légère pause. Les 2 vocalistes s’en donnent à coeur joie ayant la cigale pour eux ou Frah ira s’installer en plein milieu de la fosse afin de solliciter le public à pogoter et à faire un circle pit autour de lui c’était assez incroyable dans une ambiance assez survoltée. Les titres défilent et les fans en prennent plein les yeux et les oreilles. Le show est millimétré autant les lights que l’interactivité entre Sam et Frah difficile de ne pas être sous le charme du show qu’on aime ou pas leur musique même si parfois on pourrait penser que les musiciens en font un peu trop visuellement. On terminera le show par une reprise de Noir Desir avec “Tostaky” et le moins que l’on puisse dire c’est que l’on en a pour argent avec les Shaka Ponk et c’est pas vraiment le cas de tous les groupes. Chapeau bas


Leave a reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Qui sommes nous

Une équipe animée par une passion commune des ambiances live, collant au plus près de l’actualité musicale. Among The Living vous fait (re)vivre des moments forts à travers ses articles. Enjoy !

Nous suivre

Nous contacter

Among The Living © 2019