Among The Living
Live Report

THE RUMJACKS – VILLA FANTOME @ L’Alhambra Paris

THE RUMJACKSVILLA FANTOME

Jeudi 31 mars 2022 – L’Alhambra Paris

THE RUMJACKS


Il semblerait que la période de vaches maigres soit derrière nous question concerts, et c’est tant mieux. Ce soir c’est à l’Alhambra de Paris que je me rends avec mes boitiers pour une affiche qui promet d’être riche en énergie et surtout bien Rock.

Les RUMJACKS sont enfin sur la route pour défendre leur dernier méfait Hestia sorti l’année dernière et qu’il me tardait de voir joué sur scène. Mais c’est également vers VILLA FANTOME que se porte mon intérêt. Avec un tout nouvel opus éponyme sorti il y a à peine une semaine, VILLA FANTOME devrait prendre tout son sens sur les planches.

Une prestation de qualité

C’est devant un pit timide et qui tarde un peu à faire le plein que Pierrot (chant) et Manu (batterie), flanqués de 4 compères (deux guitaristes, un bassiste et un clavier/trompettiste), que la formation prend place.
Pierrot est charismatique, occupant le devant de la scène et vivant ses titres comme tout bon parolier qu’il est, habité par les histoires qu’il nous chante. En vieux briscard de la scène ayant usé ses Creepers en live avec La Ruda, il n’a plus grand-chose à en craindre et cela se voit.
Le combo nous déroule tout l’album, comme on raconte une histoire, plutôt orientée vers la série noire. Petit à petit le public adhère, et se laisse embarquer par cette ambiance dont seuls les gus ont le secret. Entre intimité et explosion rock aux parfums latino, Pierrot mène la danse. Parfois bad boy, parfois crooner, toujours juste.
Finalement la salle se sera déridée et ne boudera pas longtemps son plaisir devant une prestation de cette qualité. Bravo.


Fantôme dans les Rues
Série Noire
Rivière sans retour
Messie
Question de Contrôle
Villa Fantôme
Danseur
Cavalier
Compartiment Tueur
Veux-Tu
Les Paul
Sentimentale
Blouson


la Galerie HD


THE RUMJACKS ça tabasse, ça fait du bien par ou ça passe

Place aux RUMJACKS, qui ne perdront pas de temps en présentations et enverrons du lourd d’entrée de jeu. Et c’est avec un Kirkintilloch attendu que les Australiens (eh oui, l’Irlandais s’exporte très bien, surtout quand il est punk sur les bords (ou l’inverse)), donneront le ton et sur lequel le chanteur Mike Rivkees dégainera sa tin whistle.
C’est une tout autre ambiance dans la salle maintenant. Les pogos commencent et la température monte sérieusement. Les genres se mêlent et s’accordent parfaitement. Entre Punk, Folk, et musique celtique, les RUMJACKS maitrisent tout de bout en bout, avec comme fil rouge un Rock catchy.

Une salle en ebulition

Les titres s’enchainent joyeusement et sans répit. Johnny McKelvey (à la basse) n’a de cesse d’invectiver le public, toujours avec la banane et une patate d’enfer.
Mike Rivkees est tout récent dans le groupe. Il est arrivé en 2020 après l’éviction de Frankie McLaughlin (fondateur du groupe). Après les avoir vu en 2019 sur leur dernière tournée avec Frankie, je peux dire que Mike fait le boulot et n’a rien à lui envier.
THE RUMJACKS ça tabasse, ça fait du bien par ou ça passe, c’est franc du collier et le public aime ça.
La setlist brasse large, laissant 4 titres au dernier opus Hestia sorti en mars 2021, de quoi satisfaire le plus exigeant des fans.

C’est sur An Irish Pub Song que l’on se quitte, forcément, avant un rappel qui vient apaiser la salle avec Rhythm of Her Name et finir de retourner le pit sur l’imparable  I’ll Tell Me Ma.
Cela fait plaisir de reprendre le chemin des concerts qui plus est quand l’affiche est aussi bonne que celle de ce soir.


 

Kirkintilloch
Bounding Main
Bloodsoaked
Fistful O Roses
Plenty
My Time Again
Factry Jack
Sainted Millions
Bullhead
Ironsights
Black Matilda
Leaky Tub
Saints Preserve Us
Tam McCorty
Hestia
Light In My Shadow
Pot N Kettle
Irish Pub (pinchgut)

Encore
Rhythm of Her Name
I’ll Tell Me Ma


 

La Galerie HD

Related posts

Doro + Asylum Pyre @ Le divan du monde Paris

Stephan Birlouez

STEEL PANTHER – INGLORIOUS @ la Cigale – Paris

Stephan Birlouez

ACCEPT – DAMNATIONS DAY en concert au Bataclan

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.