Among The Living
Chroniques Albums Live Report

Wardruna – Kvitravn

wardruna

WARDRUNAKvitravn
(22 janvier 2021)

 

Ce 22 janvier sort le nouvel album de Wardruna « Kvitravn », l’occasion pour Among The Living de revenir sur la présentation intitulée « Excursion extra-ordinaire dans le monde de Wardruna » qui a eu lieu le 10 décembre dernier sous forme de web-conférence. A cette occasion, Einar Selvik nous a lui-même présenté son nouvel opus. L’occasion d’écouter quelques titres inédits en version acoustique : tout d’abord « Munin » (Munin – la mémoire – et Hugin – la pensée – étaient les deux corbeaux d’Odin. Ils partaient explorer le monde et revenaient au petit matin raconter à Odin ce qu’ils avaient vu et entendu ; puis « Andvevarljod » (titre dédié aux Norns). L’occasion également d’en apprendre un peu plus sur les inspirations qui ont donné forme à cette nouvelle création.

Alors à quoi faut-il s’attendre avec ce nouvel album ?

« Kvitravn » signifie corbeau blanc, mais rien à voir avec le pseudonyme qu’Einar s’était choisi lorsqu’il officiait dans Gorgoroth même si l’inspiration est la même. Le corbeau est un personnage central dans la mythologie nordique. C’est un messager. L’animal blanc est rare. Il a un côté prophétique et est souvent porteur de renouveau. 


wardruna


« Kvitravn » se pose comme une suite logique de la trilogie « Runaljod » (« Gap Var Ginnunga » sorti en 2009, « Yggdrasil » sorti en 2013 et enfin « Ragnarok » sorti en 2016) sans pour autant sombrer dans la redite (et oui, le renouveau !). Errant dans les mêmes paysages il aborde des thématiques similaires basées sur la nature mais explore plus profondément la sphère humaine, rendant ce cinquième album par le fait un peu plus personnel. Même si les thèmes évoqués peuvent paraître anciens, ils se veulent avant tout résolument actuels et connectés à l’auditeur. 

Le processus de création est toujours basé sur les errances dans la nature, mais l’absence de nature est également importante car elle crée le manque. Les racines doivent avoir une résonnance sur l’époque actuelle. L’inspiration peut venir de diverses choses et elle est sans limite.

On retrouve également quelques invités : Lindy-Fay Hella bien sûr, complice de longue date ; ou Eilif Gundersen qui a déjà participé à d’autres albums de Wardruna. Des chanteurs traditionnels Norvégiens ont également participé aux cœurs sur quelques titres. 

On peut aussi entendre de nouveaux instruments comme par exemple la lyre trossingen originaire d’Allemagne, mais ils viennent de la même famille que ceux utilisés habituellement. On retrouvera néanmoins la « goat horn » ou la « bone flute ». 

Vous l’aurez compris nous ne pouvons que vous recommander de jeter une oreille à ce nouvel opus de Wardruna.


Synkverv
Kvitravn
Skugge
Fylgjutal
Munin
Kvit hjort
Viseveiding
Ni
Vindavlarljod

 


 

 

Related posts

LIMOS – Tales of the White Eye (EP)

Stephan Birlouez

Mork – Eremittens Dal

New Wire

THE DISTANCE – ROMANO NERVOSO – KURSED – Junior Rodriguez & The Evil Things

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X