Among The Living
Chroniques Albums

ARCH ENEMY – Deceivers

ARCH ENEMY – Deceivers
ARCH ENEMYDeceivers

Sortie septembre 2022

Jeff Loomis : Guitares
Alissa White-Gluz : Chant
Daniel Erlandsson : Batterie
Michael Amott : Guitares
Sharlee D’Angelo : Basse


Après une longue absence dans les bacs, les Suédois de ARCH ENEMY reviennent avec Deceivers, signant un de leurs meilleurs albums à ce jour. Faisant suite à un Will To Power (2017) qui avait déjà amorcé une ouverture à plus de mélodies accessibles, Deceivers enfonce le clou.
Probablement le plus heavy du groupe mais aussi le plus aventurier, c’est notamment au niveau du chant que l’auditeur sera le plus surpris.
L’écriture est soignée, comme d’habitude me diriez-vous, et elle fait la part belle à Alissa White-Gluz. La belle a un terrain de jeu large, avec une base massive tenue par Daniel Erlandsson aux futs et le terrible Sharlee D’Angelo à la basse, pouvant explorer les parties claires de son registre vocal.
Le duo de grateux est toujours aussi efficace. Avec un Jeff Loomis au sommet de son art, il insufflle ces mélodies si caractéristiques au groupe et redoutablement efficaces.


ARCH ENEMY – Deceivers


Un album à tiroirs.

C’est également par la variété de l’offre qu’ARCH ENEMY surprend, sortant clairement de sa zone de confort et explorant des territoires nouveaux pour eux. A l’image de Handshake With Hell qui ouvre le méfait avec les passages en voix claire d’Alissa tranchant avec ce rythme martial imposé par Daniel Erlandsson.
Mais rapidement on est replongé dans l’ADN du groupe avec ce Deceiver, Deceiver assassin, véritable modèle de Death Melo. Même traitement avec The Watcher, un de mes titres préférés de l’opus.
ARCH ENEMY nous avait mis l’eau à la bouche avec leur singles sorti en amont, dont ce massif In The Eye Of The Storm laissant entrevoir la couleur plus heavy que jamais de Deceivers. Jusqu’au final sur cet Exiled From Earth qui a un parfum d’AMON AMARTH, on se fait broyer par cette machine implacable qu’est ARCH ENEMY.

ARCH ENEMY nous livre avec Deceivers un album à tiroirs. A la fois épique, Heavy, Massif et ultra speed, il trouvera forcément grâce à vos oreilles ou alors ce groupe n’est pas fait pour vous.


Tracklist

Handshake With Hell
Deceiver, Deceiver
In The Eye Of The Storm
The Watcher
Poisoned Arrow
Sunset Over The Empire
House Of Mirrors
Spreading Black Wings
Mourning Star
One Last Time
Exiled From Earth


Related posts

Dødsengel – Interequinox

New Wire

BAIN DE SANG – Sacrificed for a load of filth and lies

Victorien

HATRED DUSK – Hatred Dusk

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.