Among The Living
Chroniques Albums

HOULE – Ciel Cendre et Misère Noire


HOULECiel Cendre et Misère Noire

 

Sortie le 7 juin 2024 via Les Acteurs De L’Ombre Productions

 


Après un premier EP éponyme sorti en 2022, le groupe de black metal mélodique Houle revient en 2024 avec son tout premier album Ciel Cendre et Misère Noire, qui sort chez Les Acteurs de l’Ombre Productions.

 

J’avais aimé ma première sortie en mer aux côtés des marins de Houle en 2022 (chronique du 14 novembre 2022) et c’est donc habillé chaudement de ma veste de quart déjà bien harnachée que j’attends les franciliens (là où il y à une « Île » de France) de pied ferme sur le ponton devant ce nouveau rafiot avec un bon vent qui commence à se lever.

Visiblement le bateau a changé (il est plus long de 16 mn), mais pas les cris des mouettes et des cormorans au loin qui tournent autour des quais excitées par la tempête qui s’annonce, ni les chants imbibés d’alcool des marins qui sortent d’une vieille taverne.

Le cris strident d’Adsagsona, marque de fabrique de Houle est toujours aussi glaçant. Chaque titre comme celui de « La Danse Du Rocher » est un voyage, pas de tout repos mais riche en expérience. Les mélodies sont toujours aussi belles nous emportant dans leur expéditions auditives et punitives. Tel le bruit du sac et du ressac, la rythmique, les riffs et la voix nous bouleversent et nous poussent sur les rochers pour nous écorcher le corps et nous rattraper par la main au dernier moment avant qu’on ne boive la tasse fatale. Avec sa voix de sorcière qui peut growler, pousser des cris de harpie strident à casser des verres en cristal.



Venez marins soutenir la scène locale quand elle a tant de talent !

Nous nous en sortons meurtris mais nous restons encore debout sur la grève, les embruns dans la tronche et les pieds dans le goémon avec « Mère Nocturne » : mélodie païenne mais rythme et ambiance bien black metal avec des histoires à vous glacer le sang. Des histoires contées comme de vieilles légendes à coup de riffs meurtriers et d’une grosse rythmique avec cette voix inimitable donnant encore plus de poids aux textes.

« Sur Les Braises Du Foyer » offre une magnifique intro avec un texte lourd où l’histoire (le clip est très bien réalisé) d’une femme soufre et ne se remet pas de la perte de son amour disparu en mer, tombant dans la folie et l’alcool. Sa voix nous écorche comme du papier de verre. Black metal mélodique et théâtrale donnant un côté cinématique au récit. Sans oublier les râles possédés si caractéristiques tel le lancement d’une fusée de détresse dans la nuit.

La rythmique relevée dans une gigue maléfique (« Derrière L’Horizon ») pousse l’auditeur dans une transe tel une danse effectuée sur un bateau dans une mer déchaînée. L’aventure est à porté de harpon avec Houle avec de sublimes riffs vous poussant à les siffler sous une douche d’embruns par une mer ne dépassant pas les 5 °C. Nous sommes secoués dans tous les sens (du terme)… Heureusement qu’une accalmie arrive avec l’instrumentale « Et Puis Le Silence ».

Titre dans la ligné du black metal scandinave des années 90 « Sel, Sang Et Gerçures » est froid, pure, violent et sans espoir. Le refrain est lui plus à reprendre dans une taverne pour se donner du courage afin de retourner affronter les mers déchaînées…

« Née Des Embruns » est un titre épique, le plus long qui s’étire sur plus de 12 minutes. Avec des phases différentes, lentes au début avec un arpège tel un ressac sur une plage pouvant vous rassurer et vous endormir alors que… le rythme change et vous donne le tournis. Le calme laisse place à un déchaînement de vagues musicales. Avec des riffs perfides qui vous collent à la peau tels des algues brunes trop salés… avec pour Houle une « plage musicale » apaisante et terminant avec ce tempi tel le son d’un sonar de sous-marin torpilleur de riffs…pour se perdre au fin fond des abysses.

Dernier conseil : si vous allez au Hellfest cette année et que vous n’avez pas le mal de mer. Que le ciel s’assombrit et que les flots se déchaînent, venez nombreux au port crasseux et cauchemardesque de la Temple le vendredi 28 juin 2024 à 11:05 affronter une mer déchaînée de riffs à bord du vieux gréement de Houle. Venez marins soutenir la scène locale quand elle a tant de talent !


Tracklist :

01. Introduction
02. La Danse Du Rocher
03. Mère Nocturne
04. Sur Les Braises Du Foyer
05. Derrière L’Horizon
06. Et Puis Le Silence
07. Sel, Sang Et Gerçures

08. Née Des Embruns


Related posts

THE LOSTS – Mystery Of Depths

Stephan Birlouez

Robert Jon & The Wreck – Ride Into The Light

Stephan Birlouez

BLACK ORCHID EMPIRE – Tempus Veritas

Byclown

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.