Among The Living
Chronique Album

I MACHINE – L’origine

I MACHINE - L'origine

 I MACHINE – L’origine

 


 

Anciennement INDICIBLE MACHINE, I-MACHINE revient après un relooking du nom et avec un nouveau méfait de qualité dans sa valise.

Ouvrant sur un Carpe Diem aux accents d’électro et riffs assassins, on fait tout de suite le rapprochement avec les MASS HYSTERIA. Un chant en français, percutant et efficace, des textes fouillés et bien ancrés dans l’actualité, une section rythmique qui tient drôlement bien le pavé, des riffs assassins et une dose d’électro carrément bien sentie ! Voilà en résumé les ingrédients d’une recette qui devrait méchamment vous exciter les papilles, ainsi que les cages à miel.

Cet opus est truffé de pépites, comme le magnifique L’Origine, titre éponyme, aussi beau que son texte est grave. Crazy, avec son ouverture à la David Guetta (rassurez-vous la ressemblance s’arrête là), est calibré pour s’imprimer durablement dans votre cortex. Avec un refrain appuyé de riffs aiguisés et assassins, il ne vous laissera aucune chance de l’oublier.

Un morceau comme La Crise, énervé et incisif tout comme son texte, vous transportera dans une dérangeante prise de conscience. Fred, le chanteur, nous donne un bel exemple de la qualité de son chant et de l’amplitude de sa voix.


 

I MACHINE - L'origine


 

Deux titres en anglais sur la galette, et je dois dire que le résultat est probant. Welcome, très efficace, et surtout This Something véritable machine à vous faire sauter sur place.
Une mention spéciale à Criminel, titre avec lequel on frôle la perfection. Lancinant et dur à la fois, les riffs y sont addictifs et Fred pose magnifiquement sa voix sur ses textes forts.
Ni Dieu, Ni Maitre est du même acabit, avec son refrain accrocheur qui ne vous quittera plus.

Vous l’aurez compris, les I MACHINE nous ont livrés là un album haut en couleurs et terriblement varié. Pétrît d’influences aussi diverses que MASS HYSTERIA, NO ONE IS INNOCENT ou encore KYO voire même une touche d’Axel BAUER dans le chant. Mais ne vous y trompez pas, la musique d’I MACHINE a une véritable identité propre, des compos fortes et des textes cortiqués.
Seul bémol, la pochette… Vraiment les gars vous auriez pu vous fouler un peu quand on voit la qualité des compos, une pochette accrocheuse aurait été la cerise sur le gâteau !
Je recommande vivement l’acquisition de cette galette qui vous captivera dès la première écoute!


Tracklist

1 – Carpe Diem
2 – Que le meilleur s’exprime
3 – Welcome
4 – Criminel
5 – L’origine
6 – Crazy
7 – La crise
8 – This something
9 – Lire en toi
10 –Ni dieu ni maître
11 – Big brother
12 – La mission


 

 

 

Related posts

Belphegor – Totenritual

Hijo Hito

KROKUS – Big Rocks

Byclown

OUR MIRAGE – UNSEEN RELATIONS

Victorien

1 commentaire

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X