Among The Living
Chroniques Albums

MAGOA – Imperial

magoaMAGOA – Imperial

Sortie le 14 Octobre 2016

Cyd Chassagne: chant
David Teixeira: guitare
Martin Montergnole: batterie
Vincent Alvarez: guitare

 

 

 

 

 


Arrogant, hargneux, contestataire, puissant, brutal, les superlatifs sont légions pour définir le dernier méfait de MAGOA. Avec Imperial, les franciliens signent l’album de la maturité.
Les parisiens se sont enfermés un mois et demi dans leur studio du Ten To One Records pour accoucher de ce troisième opus organique et brut qui fera date dans la discographie du groupe et renforcera sa fan base.
Ouvrant sur le brutal Imperial, titre éponyme de l’album, MOGOA donne le ton d’entrée de jeu, balançant un métal incisif et brutal, ligne directrice de l’opus. En enchainant sur le magnifique Resistance, on touche à l’essence même du groupe, alternant un metalcore assassin à des volutes aériennes  magnifiées par une orchestration juste et bien sentie. Entre Growl, hurlements et chant clair, Cyd place sa voix à la manière d’un instrument puissant et bestial, comme sur Sailors à l’image d’un Ramstein sous amphet.
Imperial est revendicatif, sorte de coup de pied au cul qui vous exhorte à vous prendre en main pour changer les choses. La musique qui accompagne le message est parfaitement appropriée et dans l’air du temps.


magoa


Les compos sont parfaitement équilibrées avec des touches d’électro judicieusement positionnées qui ne viennent pas plomber l’ensemble. Bien qu’ultra brutal, cet Imperial nous livre quelques titres plus « calmes » et magnifiquement bien sentis à l’image du magnifique Merge, du planant Untouchable et de The First Day qui vient brillamment clore l’opus avec son intro à la 30 second To Mars (rassurez-vous l’analogie s’arrête là).
Les zicos maitrisent parfaitement leur sujet, la cohésion du groupe est sans faille cela s’entend, et le travail est remarquable. La section rythmique est imparable, au même titre que les riffs de David et Vincent sont incisifs et assassins.
L’artwork d’Imperial est à l’image du contenu, superbe. La production est parfaite !
Evoluant sur un segment du métal ou les groupes sont nombreux et rares ceux qui se démarquent de la masse, MAGOA a parfaitement intégré la chose avec cet opus. Au final, Imperial est l’adjectif qui qualifie le mieux ce méfait.


Imperial
Resistance
Sailors
Kill us
Merge
Remember
Faith
Afterglow
Endlessly
Pray for us
Untouchable
The first day

 

 

Related posts

THREE MOONS AGO – Write Your Story

Stephan Birlouez

BORGNE – Y

Le Masc

OPETH – Sorceress

Byclown

1 commentaire

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.