Among The Living
Chronique Album

YNGWIE MALMSTEEN – Blue Lightning

YNGWIE MALMSTEEN – Blue Lightning

Sortie le 29 Mars 2019

Musiciens : Lui même pour tous!


Le guitariste ayant inspiré une génération de grateux, celui à l’égo boursoufflé et sans limites, revient avec un nouvel opus dans son Flight Case.
Yngwie Malmsteen nous offre (enfin) l’album tant attendu par bon nombre de fans, celui qu’il manquait à sa discographie : l’album blues du maitre.
Blue Lightning nous livre une revisite de 8 classiques du genre, en y apposant son style inimitable et continuant d’y jouer tous les rôles comme c’était déjà le cas sur le précédent opus World On Fire (2016).
Malmsteen, une fois de plus, ne s’est pas « encombré » de musiciens superflus à son goût, composant toutes les parties instrumentales et posant son chant sur l’ensemble. Il faut dire que l’animal n’est pas mauvais au chant, on aurait pu craindre le pire.  
D’Hendrix à Clapton en passant par DEEP PURPLE et les BEATLES, Malmsteen rend hommage avec plus ou moins de réussite à des icônes qui ont nourrit son jeu et influencé le maestro à différents niveaux.
Quatre titres originaux sont également présents sur la galette, ce qui ravira les fans et qui compteront finalement parmi les meilleurs titres de la galette (en particulier 1911 Strut, Peace Please).
Pour la partie reprise de l’opus, j’avoue qu’elle est en demi-teinte, entre « réussite » intéressante et plantage flagrant.
Si l’on prend par exemple la reprise des BEATLES, While My Guitar Gently Weeps souffre d’un cruel manque de feeling et on s’y ennuie vraiment. Il n’y a pas d’émotions dans son chant et le tout est noyé dans d’interminables descentes de gammes. Même traitement pour Purple Haze d’Hendrix. Il n’en est heureusement pas de même avec des titres comme Foxey Lady (HENDRIX) qui tire son épingle du jeu ou encore Blue Jeans Blues (ZZ TOP).
Pour le reste je vous laisse juge. Mais dans l’ensemble je pense que cet album ne s’adresse qu’aux fans ultimes du maestro. Les autres, puristes et attachés à des reprises plus justes quant à l’esprit des titres, passeront leur chemin.


 

 


Tracklist :

“Blue Lightning”

“Foxey Lady” (Jimi Hendrix)

“Demon’s Eye” (Deep Purple)

“1911 Strut”

“Blue Jean Blues” (ZZ Top)

“Purple Haze” (Jimi Hendrix)

“While My Guitar Gently Weeps” (The Beatles)

“Sun’s Up Top’s Down”

“Peace, Please”

“Paint It Black” (Rolling Stones)

“Smoke On The Water” (Deep Purple)

“Forever Man” (Eric Clapton)

Related posts

JAZ COLEMAN – Magna Invocatio – A Gnostic Mass for Choir and Orchestra inspired by the sublime music of Killing Joke  

Yann Fournier

TREMONTI – CAUTERIZE

Stephan Birlouez

30 Years Of Sound 1989-2019

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X