Among The Living
Chronique Album

NAPALM DEATH – Throes of Joy in the Jaws of Defeatism

NAPALM DEATH – Throes of Joy in the Jaws of Defeatism
NAPALM DEATH –
Throes of Joy in the Jaws of Defeatism

 

Sortie le 18 Septembre 2020

Bass – Shane Embury
Drums – Danny Herrera
Guitar – Mitch Harris
Vocals – Mark “Barney” Greenway*
Guitar – John Cook

NAPALM DEATH, un des groupes les plus mythiques de ces, bientôt, quarante dernières années…comment passer à côté d’un tel phénomène ? Certes, le line up n’est plus celui des débuts, néanmoins, il est relativement stable depuis plus d’une vingtaine d’années et même si Mitch n’est plus présent sur scène depuis un moment, il demeure présent puisqu’il joue toujours sur ce disque.

Pour ma part, j’ai bien attendu de le recevoir physiquement pour jeter une oreille dessus, mais forcement d’autres l’ont eu avant et j’entendais … il est différent… ça change…mais il est bien…du coup, forcément, ça éveille la curiosité.

Là où c’est intéressant de creuser, c’est que quatre titres avaient été lâchés avant la sortie, deux qui ne reflétaient pas forcément ce que le public attendait, un dans la veine du pur NAPALM DEATH, Backlash Just Because et un, Logic Ravaged By Brute Force, qui ne figure sur aucune des versions de l’album, juste sur le 7’’ éponyme.

Alors que tout le monde soit surpris par un tel changement, rien ne me surprend plus que ça au fil des écoutes. Je crois, tout simplement, que NAPALM DEATH ne s’est pas réinventé mais a su mettre en valeur tout leur savoir-faire sur un seul disque. Car si vous épluchez la discographie du groupe, vous vous rendrez compte que depuis le début, il y a des titres qui se démarquent…Evolved As One sur From Enslavement To Obliteration il y a 32 ans…Harmony Corruption en 1990 sur l’album éponyme ou Cold Forgiveness en 1997 sur Diatribes, Our Pain Is Their Power tirée de The Code is Red…et j’en passe, donc ne venez pas me dire que c’est surprenant ! NAPALM DEATH a quand même fait un concert au Roadburn 2014 en jouant une setlist dont le titre parle de lui-même…The Slow, Painful, Dirgy Elements Of Napalm comme quoi… ce n’est pas si nouveau que ça…


NAPALM DEATH – Throes of Joy in the Jaws of Defeatism


Ce disque est un régal d’un bout à l’autre, un déferlement de pure NAPALM DEATH, That Curse Of Being In Thrall, Acting In Gouged Faith même le morceau présent que sur la version vinyle, Air’s Turned Foul In Here déboîte tout et pour ne citer que quelques-uns des titres si « différents », Joie de ne Pas Vivre avec son refrain en français ou la plénitude de Invigorating Clutch rappelant l’intro de Apex Predator, ou encore Fluxing of The Muscle qui aurait pu figurer sur Diatribes, et que dire des deux reprises juste énormissmes qui clôturent ce disque…

Bref ce disque est monumental, la répartition des morceaux et donc des ambiances est plus que judicieuse, ce qui permet une écoute hyper riche avec des variations d’atmosphère permanentes, comme si on passait en revue la discographie du groupe en appuyant bien sur les divers courants qu’ils ont suivi. NAPALM DEATH, Multinational Corporation without a single lowering of the pants since 1982, Just Rewards !!


Track list

1 : Fuck The Factoid        

2 : Backlash Just Because             

3 : That Curse Of Being In Thrall 

4 : Contagion      

5 : Joie De Ne Pas Vivre  

6 : Invigorating Clutch    

7 : Zero Gravitas Chamber           

8 : Fluxing Of The Muscle           

9 : Amoral           

10 : Throes Of Joy In The Jaws Of Defeatism        

11 : Acting In Gouged Faith         

12 : Feral Carve-Up*

13 : A Bellyful Of Salt And Spleen

14 : White Kross (Sonic Youth Cover)*

15 : Blissful Myth (Rudimentary Peni Cover)*

*Bonus track just on Media book Version

12 replace by Air’s Turned Foul In Here just on vinyl version


Related posts

RORCAL – Muladona

Le Masc

AUGUST BURNS RED – Phantom Anthem

Byclown

DOWN TRIGGER – …Then The Chaos

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X