Among The Living
Chronique Album

STINKY – Of Lost Things

stinky - Of Lost Things
STINKYOf Lost Things

Sorti le 15 Mai 2020 via – M-Theory Audio

Artwork: Arrache Toi Un Oeil

Claire : Vocals
Seb : Guitar
Titouan : Guitar
Antoine : Bass
Paul : Drums

Bandcamp


Un Punk Hardcore solide, ravageur, BO idéale de cet été.

Autant être clair tout de suite, STINKY m’étais inconnu il y a encore quelques mois. Je n’avais jamais entendu parler du groupe qui pourtant nous livre avec « Of Lost Things » son troisième album. Le confinement et les réseaux sociaux ont fait que je suis tombé par hasard sur leur musique. La curiosité a fait le reste.
Curiosité qui c’est déclenché dès la découverte du superbe visuel de leur album. Un travail de maitre de ARRACHE TOI UN ŒIL. Une maison en bois en proie aux flammes, dont l’entrée est gardée jalousement par un Loup. Loin d’être effrayé par le chaos ambiant, le regard de l’animal semble refléter ce feu ardent qui ravage sa demeure. Autant dire que l’artwork donne envie de s’intéresser au contenu.

Le punk hardcore pratiqué par STINKY est de prime abord assez classique. Il reprend tous les ingrédients de base du genre, des morceaux courts, intenses, et rentre dedans, servi par une production moderne. Efficace donc mais sans surprise ?


stinky


En fait non, il y a des morceaux qui vont venir « s’affranchir » de ce style et qui montre un groupe qui sait se différencier de la masse. « Strangers with familiar faces »  apporte une touche plus sombre, plus « mélodique » à STINKY (notamment à la guitare), le backing vocal en chant clair est une franche réussite et en fait un titre qui reste en tête (certainement un des meilleurs de l’album). La fin du morceau hurlée à la limite de la rupture, montre aussi la puissance vocale hallucinante de Claire.
Avec des morceaux comme « Mind Trapped » et « Struggle » le groupe muscle son jeu, offrant un visage plus hargneux, proche d’un hardcore brut et sans concession, du genre à enflammer la fosse sur scène.
Le morceau unplugged « Rough Diamond » vient conclure l’album sur une note mélancolique, superbement mis en valeur par le violon. C’est un contre pied parfait et réussi après les neuf tatanes que l’on vient de prendre en plein visage.
« OF LOST THINGS » est donc un bon album, qui à défaut de briller par son originalité, se veut efficace dans son style et montre un groupe qui maîtrise son sujet, qui tente d’apporter sa pierre à l’édifice avec réussite.


Tracklist :

Revival Fire
Lame Heart
Distance
Strangers With Familiar Faces
Mind Trapped
Unloving
Nosedive
Struggle
Made It Home
Spring Letter
Rough Diamond (unplugged)


 

 

 

Related posts

RUNNING WILD – Rapid Foray

Stephan Birlouez

KLOGR – Keystone

Stephan Birlouez

NAILS – You’ll Never Be One Of Us

Byclown

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.