Among The Living
Chroniques Albums

VADER – The Empire

VADER - The EmpireVADER – The Empire


Sortie le 4 novembre 2016

Piotr « Peter » Wiwczarek – Guitares et vocaux
Marek « Spider » Pająk – Guitare
Tomasz « Hal » Halicki – Basse
James Stewart – Batterie


Tant il est vrai que l’album de metal mollasson à tendance à titiller l’oreille du chroniqueur de fort mauvaise manière, tant il est vrai également qu’après plusieurs séances successives de tortures auditives ,la joie d’écouter enfin un album bien burné arrive telle une bonne bouffée de noirceur dans ce monde de bisounours. N’étant pas insensible au Death metal et à la Pologne, je me flagellais déjà en pensant à la cessation d’activité de Behemot mais c’était sans compte sur Vader qui, depuis des décennies déjà, continue le combat de la plus belle des manières !Le nouvel opus du combo , The empire, à la pochette aussi épique que son titre( largement pompée de Game of throne il faut le reconnaitre), sent bon l’acier, le froid, la domination, la haine, et un certain coté martial qui manquait jusque-là dans les sorties de ce début de saison froide.


vader


30 ans et 13 album plus tard, Vader fait toujours preuve d’aussi peu de concessions lorsqu’il s’agit de produire du Death metal violent, efficace, sombre et morbide au possible, et c’est peut-être là le secret de leur longévité. Avec un Angel of steel  speed au possible (mention spéciale aux blast de Tempest), donnant clairement la mesure de ce que sera le reste de l’album, à savoir impeccable, Peter Wiwczarek et ses potes nous offrent une ouverture digne des meilleurs tubes de Slayer.

La minute de dysenterie passée, la boucherie continue avec des titres comme Send me back to hell taillé pour le mosh pit tant son efficacité est catégorique, Iron reign et ses riffs tellement lourds, Genocidius tellement malsain ou encore The Army-geddon, dont le seul titre, fédérateur de la métalosphere suffit à conquérir le public. Excellemment bien produit sans être grandiloquent, Vader s’en tiens au stricte nécessaire et nous offre un 13eme bébé placé sous le signe de Satan et d’un succès annoncé.


01. Angels Of Steel
02. Tempest
03. Prayer To The God Of War (album version)
04. Iron Reign
05. No Gravity
06. Genocidius
07. The Army-Geddon
08. Feel My Pain
09. Parabellum (album version)
10. Send Me Back To Hell


Related posts

DOROTHY – Dorothy – Gifts From The Holy Ghost

Stephan Birlouez

THERAPHOSA – Theraphosa (EP)

Stephan Birlouez

ANNISOKAY – Aurora

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X