Among The Living
Chroniques Albums

ADX – Visions Etranges


ADX
– 
Visions Etranges

Sortie le 19 novembre 2021

Phil – Chant
Nicklaus – Guitare
Néo – Guitare
Dog – batterie
Julien/Deuch – Basse

 


Il y a quelques jours, j’ai eu une vision étrange.
Dans un de mes rêves hallucinés, j’ai écouté une des plus belles arlésiennes du métal français.
Un truc qui devait sortir il y a plus de 30 ans, à une époque où déjà, j’avais ma carte de membre du fan club chez nos amis de l’acier doux.
A une époque où, le presque quinquagénaire que je suis n’avait pas encore le permis.
A une époque où ce groupe qu’on voyait devenir grand, sortait son 4ème album, le premier en anglais, chez les Allemands de Noise.
Et même qu’une version française devait sortir dans la foulée.
Dans la foulée.
En 1990.
 

Et donc, en cette fin d’année 2021, sort cette version française de Weird Visions sous le titre « Étranges Visions ».

Le groupe ayant sorti le -très bon- « Bestial » juste avant la période Covid, magnifique timing, il n’a pas pu défendre ce dernier sur scène.

Plutôt que de sortir un nouveau nouvel album studio ou que de ne rien faire, ils ont mis à profit cette période pour réaliser cet exercice ô combien périlleux de retravailler un projet laissé en stand-by (forcé) 30 ans après.

Tout à  été réécrit pour l’occasion!

De l’époque, ne reste que le chanteur Phil et le batteur Dog (même si Deuch, bassiste des origines, vient poser ses lignes sur 2 titres, « Sacrifiés Pour La Cause » et « Terre de Colère »). Mais ça ne tombe pas si mal, ce sont justement les 2 préposés aux textes.
D’ailleurs, de l’aveu de Dog, le travail de traduction/adaptation réalisé au début des années 90 dans lequel ils se sont replongés n’était pas à la hauteur. Tout à donc été réécrit pour l’occasion.
De fait, les textes fonctionnent bien. Parfois la traduction littérale était possible, et le groupe ne s’en est pas privé, parfois il était nécessaire d’adapter.

Les comparaisons étant inévitables, comparons.
 
« Sacrifice In The Ice » est devenu « Sacrifié Pour La Cause » (Sacrifice Dans La Glace, avouons que c’eut été un peu ridicule).
Mais le refrain lui, a été traduit littéralement :
 
« Visions,
Nightmare,
I want sincerity,
Anguish
Madness
Dream or reality »
 
Devient :
 
« Vision,
Cauchemar,
Je veux la vérité,
Souffrance,
Folie,
Rêve où réalité »



L’album le plus thrash de la carrière du groupe.
Ce qui, a l’écoute, fonctionne parfaitement.
Concernant la pochette, l’inévitable Stan W Decker a gardé l’esprit de la pochette d’époque, et l’a Stan-Deckerisée. Le rendu est magnifique.
Concernant le son, il colle d’assez près à celui du disque d’origine -à mon avis une très bonne chose- avec juste ce qu’il faut de différence sur des points de détail pour avoir une identité propre.
Quid de la musique ?
Les deux guitaristes ayant changé, on pouvait se poser la question.
Ils ont gardé l’ensemble des parties rythmiques (je ne suis pas guitariste, s’il y a eu de menus changements, je ne les ai pas entendus) mais ont réalisé un travail intelligent au niveau des solos, gardant à l’identique une part des plans, et s’autorisant certaines libertés sur d’autres (il y a manifestement plus de shred que dans la version d’époque).

Les tempi ont été conservés sur la totalité des morceaux, pas de baisse subtile. Il n’en va pas de même de la tonalité de l’ensemble qui, elle, est descendue.

Ici, on évite la surenchère.

Rien de honteux, pour le confort d’interprétation du chanteur, c’est une chose qui se fait souvent (surtout en live), et objectivement, même quand on connaît l’album d’origine, ça s’entend mais ça ne choque pas outre mesure.

D’autant qu’il s’agit sans doute de l’album le plus thrash de la carrière du groupe, et si le chant de Phil se fait plus grave, il se veut aussi plus écorché, plus thrash justement, ce qui ne dénature en rien l’ensemble.

En parlant du chant, j’en arrive à ma seule petite réserve.
Je trouve la voix un poil sous mixée, ce qui est dommage vu que le chant français est la raison d’être N°1 du projet.
Rien de rédhibitoire toutefois (à ce niveau on est loin du « Gang des Seigneurs » d’Attentat Rock, par exemple).
A titre personnel, je trouve d’ailleurs ce réenregistrement bien plus réussi et pertinent que celui de « La terreur/Terreurs ». Ici, on évite la surenchère.
A noter que la reprise du Kill The King de Rainbow a été sacrifiée pour la cause, ce qui semble assez logique au vu du projet.
Cet album méritait une réhabilitation, de par la qualité intrinsèque de ses morceaux.
C’est chose faite, et c’est une assez belle réussite.

Tracklist
01 – Etranges Visions(instrumental).
02 – Le Sang de l’Ennemi
03 – Génération Perdue
04 – Sacrifiés Pour La Cause
05 – Guerre Mystique (instrumental)
06 – L’Emprise
07 – Le Reflet du Mal
08 – Terre de Colère
09 – Trouble (instrumental)
10 – Invasion
 

 

Related posts

CARACH ANGREN – Franckensteina Strataemontanus

New Wire

DECAPITATED – Anticult

Yann Windcatcher

BALLS OUT – Let Me In (I Know Someone Inside)

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.