Among The Living
Chroniques Albums

AVATAR – Dance Devil Dance


AVATARDance Devil Dance

Sortie le 17 février 2023

Johannes Eckerström: chant
John Alfredsson: batterie
Henrik Sandelin: basse
Jonas Jarlsby: guitare
Tim Öhrströ : guitare

Enfin AVATAR sort le disque de l’année !

Les Suédois d’AVATAR reviennent dans une forme olympique avec Dance Devil Dance, leur 9ème et probablement meilleur album.  Trois ans après un Hunter Gatherer qui m’avait laissé de marbre, faisant suite à Avatar Country (2018) qui m’avait également perdu, je renoue avec ce groupe au potentiel complètement exploité aujourd’hui.
AVATAR a incontestablement sorti ici la pièce maitresse de sa discographie déjà conséquente. Dance Devil Dance est une ode magistrale au Métal moderne, bourré de hits en puissance à l’image de titres comme Gotta Wanna Riot, de l’incroyablement catchy The Dirt I’m Buried In ou encore Dance Devil Dance qui ouvre le méfait de brillante façon.


avatar


Un album sans temps mort et terriblement addictif.

Ecoutez ce Train avec un Johannes Eckerström aux allures d’Iggy Pop dans son approche vocale, ou encore cette collaboration avec Lzzy Hale (HALESTORM) sur Violence No Matter What, du AVATAR au sommet de son art.
Ce qui frappe ici c’est clairement la polyvalence du groupe et la variété des propositions. L’expérimentation est leur fer de lance, et ici il faut bien se rendre à l’évidence : c’est une réussite complète.
La performance de Johannes Eckerström est remarquable à bien des égards, mais le reste du groupe n’est pas en reste. D’un Heavy Métal massif avec Chimp Mosh Pit à un Death quasi expérimental sur Valley Of Disease en passant par un Hazmat Suit sous pression, AVATAR nous offre avec Dance Devil Dance un album sans temps mort et terriblement addictif.

Certains y perdront leur latin et pourront reprocher au groupe de trop s’écarter de la théâtralité qui est leur marque de fabrique, et d’autres (comme moi) seront ravis de cette orientation. Il n’en demeure pas moins qu’AVATAR a su évoluer et se remettre en question pour nous livrer un album rudement bien produit. Je n’en attendais pas moins et je suis comblé.


Dance Devil Dance
Chimp Mosh Pit
Valley Of Disease
On The Beach
Do You Feel In Control
Gotta Wanna Riot
The Dirt I’m Buried In
Clouds Dipped In Chrome
Hazmat Suit
Train
Violence No Matter What (Duet w/ Lzzy Hale)

 

 

 

Related posts

VILLA FANTOME – Villa Fantôme

Stephan Birlouez

Burning Heads – Under Their Influence

Yann Fournier

THE FOXY LADIES – Not Sorry

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.