Among The Living
Chronique Album

IHSAHN – TELEMARK

IHSAHN - Telemark

IHSAHN – Telemark (EP)

Sortie le 14 Février 2020
Label : Candlelight


Est il vraiment utile de présenter Ihsahn ?  Notre norvégien a décidé de faire parler son cœur et plus particulièrement concernant son lieu d’origine, l’endroit de sa naissance c’est-à-dire le Télémark. Ce dernier a apporté une influence depuis le début de sa carrière dans ses travaux avec Emperor. Et la précisément en 2020 l’artiste à sorti le 14 février un EP du nom de sa région.
Quand on y songe les forêts, les fjords et les montagnes en imposent d’emblée en Norvège et on imagine aisément l’impact que cela peut avoir pour la créativité musicalement parlant. Ihsahn vit à Nottoden, une petite ville à proximité de la forêt ce qui est idéal pour lui pour s’adonner à la marche avec ses chiens pour la petite histoire. En outre c’est un lieu relativement isolé pour donner une image du décor.
Le guitariste chanteur souhaite quelque part nous transmettre un sentiment patriotique, une réflexion sur le Telemark. Les trois morceaux d’ouverture sont assez typés Black metal avec cette touche progressive propre à notre multi instrumentiste.


Ishan


Cette approche musicale fut visiblement une suggestion de sa femme. Les paroles des nouvelles pistes sont écrites en norvégien comme pour leur conférer un aspect True. Il s’agit donc de “Stridg“, “Nord” et “Telemark“. On reconnaît sa voix incroyable et cette capacité naturelle à nous sortir des riffs bien élaborés et parfois progressifs. La cover est sobre, elle réside en noir et blanc. Elle s’apparente à un hommage à sa région mais aussi au style Black métal des années 90.
Il est plaisant en outre de savoir que cet EP représente le premier volet des deux  qu’Ihsahn compte sortir cette année. C’est une approche différente par rapport au fait de sortir des albums complets. Sept albums studios au compteur sont nécessaires pour mieux appréhender cette nouvelle galette courte durée. La piste Telemark possède une coloration folk bien agréable.
En tous cas profitons bien car la seconde galette devrait être très différente de celle ci. Un petit mot sur les deux reprises à savoir le Wrathchild d’Iron Maiden et le Rock and roll is dead de Lenny Kravitz. La première est très pertinente. C’est un vrai bonheur. La seconde est juste sympa sans plus. 

En définitive Ihsahn se fait plaisir et c’est une bien belle surprise que de le voir nous offrir cet EP. Peut être qu’il aurait pu juste nous offrir quatre titres et une reprise ? À voir car c’est tout de même un très bon moment. 

Tracklist
Stridig
Nord
Telemark 


Related posts

DEADLINE – Nothing Beside Remains

Stephan Birlouez

BARREN WOMB: Lizard Lounge

Victorien

BLACK STAR RIDERS – Heavy Fire

Byclown

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.