IT CAME FROM BENEATH - Clair – ObscurIT CAME FROM BENEATHClair – Obscur

Sortie Novembre 2018

Léo Muller : Vocals
Julien Ropert : Drums
Lorenzo Di Biase : Guitar
Nico Colère : Bass
Etn Lpz : Guitar

 

 

 

 


It Came From Beneath ( ICFB ) s’impose avec ce nouvel opus  sur la scène française du métal extrême et même au-delà  puisque depuis maintenant dix ans d’existence la formation lyonnaise a pris l’habitude d’écumer l’Europe et la Russie.

Dix ans déjà que les gones creusent leur sillon et pourtant on a l’impression d’avoir déniché une perle rare venue de derrière les fagots !

Ça sonne violent, ça déboule à toute berzingue et ça c’est le signe du deathcore, comme le combo lyonnais sait si bien le faire avec tous les principes propres au style .

Mais, It Came From Beneath sublime le tout par une touche qui leur est bien personnelle.

En effet, le son des instruments et notamment des guitares et de la batterie sur cet opus est d’une « lourdeur » incroyable et rarement entendue. Les breakdowns et rythmes façon djent, du coup, redoublent de violences.

Plaquez, la dessus,  le growl de  Léo Muller, particulièrement inspiré, d’une profondeur glaçante et en même temps recherchée ; et vous obtenez  un deathcore riche et brillant, comme on l’aime  !


IT CAME FROM BENEATH - Clair – Obscur


Quelques ajustements de line-up a sans doute permis à la formation lyonnaise de préciser son jeu et son identité pour livrer ici sa plus belle composition.

Saluons au passage la qualité des instrumentistes actuels du groupe : Julien Ropert à la batterie, Lorenzo Di Biase, Etienne Lopez aux guitares, et Nico Colère à la basse.

C’est sur le titre éponyme de l’album que leur talent s’étale et où la richesse de la composition se fait le mieux sentir. Clair-Obscur démarre lentement dans un ambiance très mélo avant de nous péter en pleine face après une montée bien épique . après on revient sur du fondamental.

Mais pour en arriver là,il faut déjà bien maîtriser le sujet; On note également le visuel de cet album, très sobre, comportant juste une plume blanche clouée sur un fond noir. Un décalage original pour un groupe de ce style. A la vue de cette pochette,  on  ne s’attend pas du tout à se prendre un bulldozer de deathcore en pleine poire. Un joli coup pour les gones !

Au final, on s’attend à de beaux cassages de nuque et à  des « mosh pit » déchaînés dans des lives  au cordeau pour les cinq lascars de ICFB.

C’est donc une belle surprise que ce nouvel album « Clair Obscur » de It Came From Beneath, à écouter sans modération !


Leave a reply

Laisser un commentaire

Qui sommes nous

Une équipe animée par une passion commune des ambiances live, collant au plus près de l’actualité musicale. Among The Living vous fait (re)vivre des moments forts à travers ses articles. Enjoy !

Nous suivre

Nous contacter

Among The Living © 2019