Among The Living
Chronique Album

MYRKUR – Folkesange

MYRKUR – Folkesange

MYRKUR Folkesange

Sortie le 20 Mars 2020
Relapse Records


En cette période de confinement, le nouvel opus de MYRKUR tombe à point nommé pour laisser au moins nos esprits faire l’école buissonnière.
Troisième méfait de la Danoise, Folkesange est bien plus qu’une invitation au voyage, mais bien une véritable évasion hors,du temps et bénéfique pour tout un chacun.
Ayant résolument basculé dans un univers folk, MYRKUR nous montre une face douce et lumineuse de sa production, ayant chassé l’obscurité et l’électrique de ce nouvel opus.
Faites-vous une raison, le Black Metal a quitté MYRKUR pour une production plus traditionnelle avec l’usage exclusif d’instruments acoustiques et du terroir.
Amalie Bruun clame aujourd’hui son amour de la musique traditionnelle scandinave, prenant le pas sur son alter ego MYRKUR (qui veut dire obscurité en Islandais), à coup de vielle à roue, piano et autres mandolines ou lyres qu’elle joue exclusivement seule.


MYRKUR – Folkesange


Folkesange est emprunt de nostalgie et de mythologie nordique, vous transportant aisément en dehors du temps. La voix d’Amalie est toujours aussi claire et harmonieuse.
Ouvrant sur un Ella au chant brut et nu, MYRKUR commence le voyage dans des contrées glacées et primaires, pour doucement vous emmener vers la lumière et la chaleur avec des titres comme House Carpenter ou encore ce Vinter qui vient clore ce bel album sur une note quasiment féerique et cinématographique.
L’ensemble de l’opus est d’une pureté cristalline, sublimé par la voix d’Amalie et terriblement inspiré par l’héritage folk de son enfance. Ici la sérénité s’impose d’elle même, bercée par ce chant scandinave appelé Kulning et qui servait à appeler les troupeaux. 
Avec Folkesange MYRKUR signe un troisième album superbe, au travail des voix forçant le respect à l’image de celui que l’on trouve sur Ramund. L’immersion est totale et nul doute que Folkesange sera l’album du changement qui verra le public de MYRKUR s’élargir. L’interprétation est à double sens, il peut être à la fois solaire et sombre. Une bien belle œuvre.


Related posts

THE INSPECTOR CLUZO – WE, THE PEOPLE OF THE SOIL

Emmanuelle Neveu

ELFIKA – Secretum Secretorum

Stephan Birlouez

VADER – The Empire

Byclown

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.