Among The Living
Chroniques Albums

NOVELISTS – Noir

novelists noirNOVELISTS – Noir

Sortie le 8 septembre 2017

Matt Gelsomino – Vocals
Florestan Durand – Guitar
Amael Durand – Drums
Charly Kelevra – Guitar
Nicolas Delestrade – Bass


Novelist, jeune combo parisien composé de briscards de la scène Core, sort actuellement son second album, Noir, digne successeur du monstrueux Souvenir (que j’avais d’ailleurs encensé comme il se doit). 12 titres pour s’envoler une fois de plus vers des océans plus mélodiques qu’auparavant…. La démonstration systématique de riffs techniques semble s’être faite plus discrète et choisie au profit d’ambiances plus vaporeuses afin de mettre en avant l’excellente voix claire du chanteur comme sur Monochrome (et son saxophone si bien utilisé) et The Light the Fire. Divisé en 4 parties qui chacune font la part belle à certaines émotions, les titres de certaines chansons côtoient la langue de Molière avec un petit côté Cocorico pas déplaisant bien que les paroles restent résolument dans la langue de Shakespeare.

Ainsi les parties les plus mélancoliques, faites de voix claires harmonisées, d’arpèges et d’ambiances qui rappellent les excellents Black Light et 5:12 AM du premier bébé, côtoient les sons les plus punchys et techniques des sentiments les plus vifs comme sur Heal the wound et Under different Welkins qui me font penser à Echoes et Antares.


noir


Bien que certains arpèges peuvent faire penser à du Periphery et que la patte rappelle Souvenir, il n’en reste pas moins que Noir est un album de haute voltige, plus accessible que son grand frère, preuve d’une certaine maturité artistique du combo. Une (bonne) habitude qui elle ne semble pas s’être perdue est le placement de solos de guitares toujours aussi intelligents et inspirés, servis par une prod qui n’a rien à envier à celles du pays de l’oncle Sam.

En bref, un must qui une fois de plus porte haut les couleurs du métal français !

Related posts

RORCAL & EARTHFLESH – Witch Coven

Victorien

NECROMANCING THE STONE – Jewel of the Vile

Stephan Birlouez

UNCLE ACID & THE DEADBEATS – The Night Creeper

Stephan Birlouez

1 commentaire

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.