Among The Living
Chroniques Albums

Oi ! Ain’t dead 8 – Chaos in Nederland 


Oi ! Ain’t dead 8 – Chaos in Nederland 

Sortie le 3 novembre via Rebellion Records

 


Voici donc le 8ème volume de la compilation du label Rebellion Records… qui une nouvelle fois est dédié à la scène néerlandaise.  Pour l’occasion le label a fait un joli clin d’œil à la scène française en intitulant la compilation « Chaos in Nederland ».

En effet il s’agit ici d’un hommage aux célèbres compilations Chaos en France, du label Chaos. Compils où les punks, skins et rockers du début des années 80 ont pu découvrir tout un tas de groupes français dont Komintern Sect ou Camera Silens, à une époque où les labels et disques punks étaient rares. Cette compilation a fortement marqué la scène punk-oi, et pas uniquement française, puisque presque 40 ans plus tard, on y fait toujours référence hors des frontières. Petite différence toutefois, si les groupes Chaos chantaient quasiment tous en français, ici aucun groupe n’a fait le choix de chanter dans sa langue maternelle.

Ce disque est parfait pour les amateurs de oi!

Nous avons donc devant nous 19 titres enregistrés spécialement pour la compilation pour 16 groupes, dont The Young Ones, le groupe qui monte actuellement dans la scène oi. Ils ont récemment sortis un split-ep avec Conservative Military Image. Pour être honnête je m’attendais à plus de variété dans les styles proposés (et oui la oi ! n’est pas un style monolithique). J’ai même été surpris par l’absence de Oi-core (savant mélange de oi et de hardcore vous aurez deviné tout seul) alors que ce pays avait sorti quelques fleurons du style ces deux dernières décennies.

On a donc une compilation qui va de la oi fleurtant avec le son punk 77, voire rock (Stealers avec Mean Mean, Day Drinker We All Must Die) à des influences clairement metal (Live By The Sword March Or Die).

Ce disque est parfait pour les amateurs de oi qui souhaitent mieux connaître la scène actuelle des Pays-Bas. Et pour les autres, c’est l’occasion de découvrir un style assez méconnu à travers une quinzaine de groupes d’un très bon niveau technique.


Related posts

AUÐN – Vökudraumsins fangi

Stephan Birlouez

ROBIN McKELLE – Alterations

Stephan Birlouez

COLD LANDS – In The Light

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.