Among The Living
Chroniques Albums

RAVEN – ExtermiNation

raven - exterminationRAVEN – ExtermiNation

Sortie le 24 Avril 2015
Nuclear Blast

John Gallagher (bass, vocals)

Mark Gallagher (guitars)

Joe Hasselvander (drums)


Ah les frères Gallagher et leur folie, celle qui caractérisait ce power trio anglais né dans le milieu des 70’s. Issu du terreau de la NWOBHM, fleuron de la créativité du début des années 80, RAVEN s’est abimé dans les méandres d’une production américaine les ayant vidés de leur substance sur l’autel de la vente.
6 ans après le très bon Walk Through Fire sorti en 2009, les british récidivent avec ExtermiNation, cette branlée auditive qui dépassera assurément le cercle des fans purs et durs.
Ouvrant sur un Destroy All Monsters assassin, ce dernier opus laisse entrevoir une production léchée et puissante, qui se vérifiera sur le reste du méfait.

La voix de John n’a que très peu changé. Elle reste puissante et polyvalente, capable de monter très haut dans les aigues, comme sur Feeding The Monster, en passant par une voix medium (Fight), pour finir sur un River of No Return qui s’apparenterait au slow de l’album.


 

raven - extermination


 

Cet ExtermiNation marque clairement un retour aux affaires des deux turbulents frangins de Newcastel. Truffé de riffs assassins, leur « Athletic Rock » n’a rien perdu de sa verve, et question de volées de bois, cet opus se pose bien là en expert.

Avec pas moins de 15 titres qui envoient du lourd,  cette galette est un véritable cadeau pour tous les amoureux d’un heavy métal sur vitaminé dont seule la fratrie Gallagher a le secret. Résolument OldSchool, ce n’est pas pour autant que les RAVEN ne sont pas d’actualité. Au moment où l’on assiste à un vague « revival » dans de nombreux sous genres métalliques, les anglais nous livrent une galette au « savoir-faire » indéniable, tordant le cou au terme suranné.

Cet album est en ligne directe avec une certaine conception de la NWOBHM dont RAVEN fut, en son temps, considéré comme le père fondateur aux cotés de groupes tels qu’IRON MAIDEN, TANK ou encore SAXON. Bien en place dans son époque, ExtermiNation viendra avantageusement grossir votre collection.

 


Tracklist

1 – Intro/Destroy All Monsters
2 – Tomorrow
3 – Its Not What You Got
4 – Fight
5 – Battle March/Tank Treads (The Blood Runs Red)
6 – Feeding The Monster
7 – Fire Burns Within
8 – Scream
9 – One More Day
10 – Thunder Down Under
11 – No Surrender
12 – Golden Dawn
13 – Silver Bullet
14 – River Of No Return
15 – Malice In Geordieland (Bonustrack)

Related posts

WILD DAWN – Road To Nowhere

Stephan Birlouez

ELYOSE  – Reconnexion

Stephan Birlouez

AKERCOCKE – Renaissance In Extremis

Stephan Birlouez

1 commentaire

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.