Among The Living
Chroniques Albums

RED BEANS & PEPPER SAUCE – 7

RED BEANS & PEPPER SAUCE – 7
RED BEANS & PEPPER SAUCE
7

Sortie le 30 septembre 2022

Jessyka Aké : Chant
Laurent Galichon : Guitare
Pierre Cordier : basse
Niko Sarran : batterie
Serge Auzier : Clavier

Après une livraison d’albums soutenue, 6 opus en 10 ans, les RED BEANS & PEPPER SAUCE gardent le rythme avec 7, leur nouveau méfait.
3 ans après le superbe Mechanic Marmalade, le quintet nous livre un nouvel album dans l’esprit « classic rock » mais dont le terme Heavy Blues 70’s lui colle définitivement mieux à la peau.
7 est composé de deux galettes. La première est l’album en lui-même, avec ses 8 titres catchy et puissants enregistrés au Rythm Design Studio de Montpellier. The Rockfield Sessions, le deuxième CD, est un 3 titres enregistré dans le célèbre studio Gallois qui a vu tant de légendes y enregistrer (Black Sabbath, Queen, Led Zep, …).
Cette partie de campagne Galloise est brillante. Le son y est si caractéristique d’une époque et les 3 titres enregistrés là-bas s’y prêtent parfaitement. Beaucoup moins dans la puissance que l’autre CD, c’est plus sur la texture qu’il joue son atout. Outlaw On The Run est un titre à la fois épique et dans la retenue. La reprise de Led Zep, Rock And Roll, est aussi surprenante qu’efficace.


RED BEANS & PEPPER SAUCE


7 vous capte d’entrée de jeu pour ne plus vous lâcher.

Habitué à l’excellence, RED BEANS & PEPPER SAUCE n’a pas fait exception ici avec 7. Un album généreux, coloré, Heavy Blues, sublimé par la vocaliste Jessyka Aké.
Le line-up n’a pas changé et c’est très bien comme ça. On retrouve les guitares implacables de Laurent Galichon, mais aussi le travail superbe de Serge Auzier aux claviers, toujours avec ce son incroyable.
On se régale du début, avec Going Blind, à ce final sur la balade Let You Down, en passant par l’hypnotique et langoureux Gonna Dance. 7 vous capte d’entrée de jeu pour ne plus vous lâcher de l’écoute. Laissez-vous emporter par le truculent Guess My Name, voyagez avec le solitaire Lonely et revivez les 70’s avec World Is Burning et son groove incroyable.
Toujours aussi délicieusement seventies, prompt à l’évasion et salvatrice en cette période tendue, l’écoute de ce nouvel album mettra de la chaleur dans votre journée. Bravo


Related posts

THE INTERSPHERE – Relations In The Unseen

Stephan Birlouez

FURIAPOLIS – Déesses

Stephan Birlouez

DARK INSIDES – Netherworld

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.