Among The Living
Chroniques Albums

RED MOURNING – Under Punishment’s Tree

RED MOURNING - Under Punishment Tree
RED MOURNINGUnder Punishment’s Tree


Sortie février 2018

Hoog – vocals
Alex – Guitars
Sebastien – Bass
Aurelien – Drums


Dans l’univers du death métal, style peu enclin au mixage des genres, il est bon de trouver des groupes comme RED MOURNING. De ceux qui insufflent un peu d’originalité au propos.
Quatrième opus des franciliens, et 4 ans après l’excellent  Where Stone And Water Meet, Under Punishment’s Tree vient confirmer la qualité du groupe et son inspiration toujours aussi fertile.
Death’n’Roll, Southern Metalcore, comment qualifier le style presque cajun de la musique distillée par RED MOURNING ? La différence c’est le groove. De celui qui transpire de chaque titre, même de ceux purement Death. Ce groove toujours tapi dans l’ombre et qui vous chope par les épaules.
Une chose est sûre, c’est rudement bien balancé et musicalement organique. Ouvrant sur A Whole Different Life, ce nouvel opus propose une entrée en matière toute en nuances, jouant sur un mélange de Death mid tempo avec une base rythmique résolument jazzy. Le charme RED MOURNING opère toujours aussi fortement.
Les voix sont fabuleuses, entre scream et voix claire, Hoog est surprenant de variations, épaulé par des chœurs très bien sentis.
Calls Of Pan est également un bel exemple du mariage de la violence du Death avec la subtilité des influences southern où l’harmonica côtoie naturellement les guitares saturées et les Blast beats d’Aurelien.



RED MOURNING - Under Punishment Tree


Un album qui fait voyager.

A ce stade de l’écoute je sais déjà que cet opus va être un coup de cœur. On se laisse glisser doucement mais sûrement dans l’univers chaud et moite des lascars. Slow Bend se pose bien là comme transition, titre acoustique à la slide guitare  accompagnant un chant chaud et hypnotique.
De compos lentes à d’autres plus speed, le voyage ne laisse aucune place à la monotonie. Ecoutez-moi ce Blue Drums bluesy à souhait, pendant de Slow Bend mais ayant remplacé la guitare par la batterie. Fameux.
Avec des titres comme Grow My Fathers les adeptes de Death pur et dur seront comblés, RED MOURNING sait envoyer du lourd et massif. Les transitions sont déconcertantes et vraiment au top. Ecoutez Up From The Barn et son intro à l’orgue glissant sur du brutal aux phrasés jazzy pour finir en messe dominicale.
L’album est parsemé de transitions, à l’image de Chained To The Stones superbe titre acoustique sur lequel Hoog livre toute la chaleur de sa voix clair.
Doté d’une production impeccable, Under Punishment’s Tree est un album qui fait voyager, au son rauque de litanies presque negro spiritual. 13 titres intimement liés entre eux à la manière d’un concept album. 
Au fur et à mesure de son écoute, on plonge dans un Death/Metalcore (qui finalement s’affranchi des codes) entêtant et hypnotique teinté de new orleans, de blues et de country, marque de fabrique de RED MOURNING. MUST have 2018!


 

 

 

 

 

 

 

 

Related posts

PARALLEL MINDS – Echoes From Afar

Stephan Birlouez

SATYRICON – Deep Calleth Upon Deep

New Wire

ZAKK WYLDE – Book of Shadows 2

Byclown

2 commentaires

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.