Among The Living
News

Parution d’un Double CD célébrant les 25ères années de la carrière de Fred Chapellier

 
Si le Blues est la musique de toute une vie,
on ne peut que se réjouir de la parution de ce
Double CD célébrant les 25ères années de la carrière
de Fred Chapellier
 
 
 
” 25 YEARS ON THE ROAD ” 
(Dixiefrog records / Pias)

Disponible le 25 Septembre 2020


Cela signifie « juste » que cette compilation n’est qu’une étape dans un cheminement
qui nous réservera beaucoup d’autres opportunités de louer le talent hors- normes de
cet artiste attachant en diable !
 
En attendant, savourons le plaisir de nous replonger dans une belle tranche de carrière dont la consistance n’est pas la moindre des qualités ! Ceux qui le verront mettre le pied à l’étrier (« Blues Devil » en 2003 et « L’œil du Blues » en 2005) seront unanimement loués pour leur réussite artistique. Car notre homme fait indéniablement partie des plus grands et c’est donc tout naturellement qu’il choisira, pour sa première collaboration avec le label Dixiefrog en 2007, de rendre hommage à un autre Grand, son idole Roy Buchanan (« A Tribute to Roy Buchanan »). Un disque qui marquera les esprits.
 
La suite ne sera qu’un magnifique cheminement musical parsemé de 8 autres albums qui seront autant de pépites. Que ce soit en « seul maître à bord » pour les albums « Electric Fingers » et « It Never Comes Easy », pour des projets partagés (« Night Work » et « Live on Stage » avec Billy Price, « BTC » avec Neal Black et Nico Wayne Toussaint ou « Set Me Free » avec les Gents et l’excellent Dale Blade au chant) ou en version live avec «Electric Communion » et le fabuleux « Fred Chapellier Plays Peter Green », le créateur de Fleetwood Mac, une autre de ses idoles absolues. Autant de projets qui mettront en avant toute la palette de Fred Chapellier, guitariste époustouflant mais aussi compositeur de haut-vol et chanteur à la soul chevillée au corps.
 
Car si le Blues reste le fil rouge de l’ouvrage, la soul n’est jamais loin (le sublime « Sweet Soul Music »). Et ce n’est d’ailleurs pas complètement fortuit s’il a choisi d’ouvrir la partie Studio de cette compilation par une impeccable reprise de « Ain’t No Love In The Heart of the City » de Bobby « Blue » Bland, considéré comme l’un des « inventeurs » du soul blues. Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, tout cela étant agrémenté de deux inédits pétillants, « I’m A Ram » pour la partie Live et « Beyond The Moon – Part II » pour la partie studio. Juste parfait !

Related posts

Courts Of Chaos Festival – Premiers groupes confirmés

Stephan Birlouez

SIXX: A.M. revivez leur passage dans La Bande Originale de Nagui sur France Inter !

Stephan Birlouez

Quand le légendaire festival Slovène MetalDays donne naissance à un nouveau-né Croate !

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X