Among The Living
Chroniques Albums

BLOOD RED THRONE – Imperial Congregation

BLOOD RED THRONE - Imperial Congregation
BLOOD RED THRONE
Imperial Congregation

Sortie le 8 octobre 2021 via Nuclear Blast

 


Un must have pour cette année 2021

Avec l’arrivée de l’automne vers quel style de metal pourrait-on se diriger naturellement ? En premier lieu on peut songer au black metal mais à y regarder d’un peu plus près un album de bon death metal est bien approprié en fait. Et BLOOD RED THRONE nous vient de Kristiansand dans le sud de la Norvège, terre de tradition black metal par excellence. Le groupe possède en outre une sacré expérience. Jugez en plutôt. 
Le combo affiche au compteur une carrière bien enviable en termes de durée. Mais ce qui est assez surprenant vu la qualité intrinsèque de leurs précédents albums c’est ce côté sous-estimé dans le petit monde du death metal. Toutefois Daniel « Dod » Olaisen est un homme occupé car il officie aussi dans VALDAUDR chroniqué dans ces pages en début d’année. Il reste toujours aussi motivé à l’idée d’un jour voir ses efforts récompensés à force de persévérance. Sa passion pour le style pratiqué reste intacte d’année en année. Le collectif a eu de plus l’occasion de bien tourner dans le passé. Il manque juste un alignement des planètes pour que leur notoriété ne finisse par décoller vraiment si l’on ose dire.

BLOOD RED THRONE a la classe tout simplement.

Alors musicalement parlant les fans de la formation savent à quoi s’attendre avec ce nouvel opus à savoir un album monstrueux de death dans tous les sens du terme car ici on a face à nous un groupe qui se bonifie avec le temps. Ce nouveau disque est sorti le 8 octobre via le mastodonte Nuclear Blast. On démarre en force avec la piste qui a donné le nom à cette galette. « Itika » enchaîne et c’est une piste bien représentative de leur répertoire. Elle a fait l’objet d’ailleurs d’une vidéo bien adaptée à leur propos.


BLOOD RED THRONE


La puissance qui émane de ce nouveau longue durée est bien réelle. Un des points forts concerne les vocaux de Bolt tout bonnement excellents dans son genre. Ils m’ont même fait songer quelque peu à ceux de Bo d’ILLDISPOSED à quelques instants en un peu moins profonds. Tout a été enregistré dans le home studio de Dod pour la petite histoire.

Son death  a toutes les cartes en main pour s’imposer.

« We all bleed » est un titre à écouter en priorité à mon sens. Doté de quarante six minutes ce nouvel opus va droit à l’essentiel, l’intensité règne en maître tout du long de cet album sans compromis. On clôture avec « Zarathustra » qui s’étire sur sept minutes et dès que les dernières notes résonent le déclic est là : se remettre immédiatement la galette.
Un petit mot concernant l’artwork : il est une vraie réussite aussi à son niveau avec en prime cette petite touche ancienne école. On peut affirmer de toute évidence que BLOOD RED THRONE a la classe tout simplement. Il va être difficile de faire beaucoup mieux en matière de pur death metal pour ce quatrième trimestre. Car ce qui est plaisant de constater c’est que le combo n’a pas ralenti le tempo depuis le début et n’a jamais cherché à suivre une mode. Son death d’obédience américaine a toutes les cartes en main pour s’imposer cette fois ci. Il nous reste plus qu’à espérer un passage en bonne et due forme en France. Un must have pour cette année 2021.

TRACKS
Imperial congregation
Itika
Conquered malevolence
Transparant existence
Inferior elegance
We all bleed
6: 7
Consumed illusion
Hero-Antics
Zarathustra

Related posts

SINISTRO – Sangue Cássia

Stephan Birlouez

TRUCKFIGHTER – V

Byclown

DYSFUNCTIONAL BY CHOICE – Atomic Clock

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.