Among The Living
Chroniques Albums

GOD IS AN ASTRONAUT – Ghost Tapes #10

GOD IS AN ASTRONAUT – Ghost Tapes #10
GOD IS AN ASTRONAUT
Ghost Tapes #10

 

Sortie le 12 Février 2021

Torsten Kinsella – Guitar, Piano/Synths
Niels Kinsella – Bass
Lloyd Hanney – Drums
Jamie Dean – Guitar, Piano


Entre Space Rock et Psychédélisme, le post rock de GOD IS AN ASTRONAUT m’a toujours plu. Prompt à la méditation (oui je sais, je n’en ai pas l’air mais il m’arrive de…) et l’évasion, la musique de GIAA agit comme un baume à l’âme. Une fois de plus, ce dixième album ne déroge pas à la règle quant à la qualité des compositions et l’immersion de l’auditeur dans un paysage sonore éthéré et aérien.
Dominant le genre depuis près de 20 ans maintenant, les irlandais avaient malgré tout placé la barre haute avec leur dernier album Epitaph en 2018, à mon avis un de leur meilleur opus. Ils reviennent aujourd’hui avec un Ghost Tapes #10 plus tumultueux et au ton durci, mixant les parties aériennes à d’autres plus rugueuses à l’image de Burial que le groupe nous a dévoilé il y a quelque temps.
GOD IS AN ASTRONAUT arrive toujours à captiver l’attention de l’auditeur avec ces mélodies complexes et aériennes, et ce d’un bout à l’autre de l’album, malgré le durcissement du ton.


GOD IS AN ASTRONAUT – Ghost Tapes #10


Le changement n’est pas non plus si radical. On retrouve bien entendu la patte classique du groupe notamment avec des titres plus « convenus » comme Flux, Fade ou encore Luminous Waves qui vient clore le chapitre.
Ghost Tapes #10 est court, à peine 37 minutes au compteur pour 7 titres, mais il est intense et profondément immersif pour l’auditeur avec des paysages sonores sublimes. Il est aussi efficace en écoute directe qu’en musique de fond, tant les nuances sonores qui le composent sont subtiles et riches.

GOD IS AN ASTRONAUT est au somment de son art et de la maitrise de ses compositions. Ghost Tapes #10 devrait ravir les puristes du genre et les fans du groupe, mais aussi ceux curieux de découverte. 


01. Adrift
02. Burial
03. In Flux
04. Spectres
05. Fade
06. Barren Trees
07. Luminous Waves


Related posts

VEKTOR – Terminal Redux

Stephan Birlouez

SYD KULT – Weltschmerz

Stephan Birlouez

O.R.k – Ramagehead

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X