Among The Living
Chroniques Albums

KOZH DALL – Deaf Mute

KOZH DALL – Deaf Mute
KOZH DALLDeaf Mute

Sorti le 4 mars 2022

Jay : Basse (Akiavel)

Laurent Plainchamp : Chant / Guitares (Ex Artsonic,ex-Kristendom/ex-No Return)


Troisième opus de KOZH DALL, Deaf Mute arrive dans les bacs quatre ans après Memories, et l’attente en a valu la peine.
Laurent Plainchamp aux manettes, KOZH DALL trace sa route à travers les genres extrêmes du Metal. Crossover entre le Heavy, le Death et le Thrash Metal, KOZH DALL ne se réduit évidemment pas qu’à cette simple affirmation tant la démarche est riche et inspirée.
Ouvrant les hostilités sur 1 (oui, les 10 titres sont nommés de 1 à 10 avec les pictogrammes du langage des muets), on plonge dans l’univers clairement Death du groupe. Laurent alternant entre subtilement le chant Growlé et le chant clair.
Au-delà de la pure découverte musicale, KOZH DALL pousse la recherche en mixant du neuf avec du vieux, donnant un Deaf Mute tout sauf convenu.
Il faut bien avouer que le lascar (Laurent Plainchamp) s’amuse des « qu’en dira-t-on », choppant l’auditeur pour le malmener et le surprendre à chaque instant. Ecoutez moi ce Quatre mélangeant un Heavy presque lyrique à un death rugueux.
Ici, l’ambiance est sombre. On plonge dans l’univers d’un personnage sourd-muet au travers de sons empruntant au Dark en général.

C’est une très belle découverte pour ma part que ce troisième effort du sieur Plainchamp. Je ne manquerai pas de me plonger plus en avant dans ses productions passées.


 

Related posts

SETH – La Morsure du Christ

New Wire

HELL OF A RIDE – Bête Noire

Byclown

TESTAMENT – Titans of Creation

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.