Among The Living
Chroniques Albums

MONO – Pilgrimage of the Soul


MONO
Pilgrimage of the Soul

Sortie le 17 septembre 2021

Takaakira Goto – guitare solo, glockenspiel
Tamaki Kunishi – basse, guitare, piano, glockenspiel
Dahm Majuri Cipolla – batterie, synthétiseur, glockenspiel

Hideki Suematsu – guitare rythmique, glockenspiel


L’œuvre la plus dynamique du combo.

L’écoute d’un album de MONO est toujours une expérience sensorielle à part, et ce n’est pas Pilgrimage of the Soul qui va changer la donne.
Avec une production régulière et fournie, les Japonais sont incontournables dans le monde estampillé trop facilement « Post Rock », étiquette fourre-tout s’il en est.
Ouvrant sur un Riptide aux volutes aériennes dont ils ont le savoir-faire, Imperfect Things vient vous cueillir fermement avec une ligne de basse et de batterie accélérant le rythme à l’instar d’un rythme cardiaque montant crescendo.
Alternant les titres résolument posés et aériens à d’autres (légèrement) plus soutenus, Pilgrimage of the Soul s’écarte un peu de la précédente livraison du groupe avec Nowhere Now Here. On retrouve cette approche chaotique ici sur un titre comme Innocence, ou encore avec The Auguries.  Mais malgré son rythme lancinant il n’en demeure pas moins l’œuvre la plus dynamique du combo.



Une belle offre qui fera date dans l’histoire du groupe.

Les textures y sont toujours aussi riches. MONO nous fait savoureusement vaciller entre des états introspectifs et d’autres plus épiques et explosifs comme Hold Infinity In The Palm Of Your Hand.
Le final est un pur joyau de volupté et d’apaisement, avec And Eternity In An Hour alliant le piano aux cordes pour un rendu littéralement cinématographique.

Pilgrimage of the Soul est probablement l’album le plus abouti de MONO, mariant savamment les textures et les émotions, condensé d’un savoir-faire de plus de 20 ans. Entre douceur et rugosité, chaleur et paysages glaciaux, les Japonais nous livrent ici une belle œuvre qui fera date dans l’histoire de MONO, mais pas seulement.


 

Related posts

GHOST BATH – Starmourner

Byclown

ALEISTER – No Way Out

Stephan Birlouez

Arceye – At First Light

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.