Among The Living
Chroniques Albums

RED MOURNING – Flowers & Feathers

RED MOURNING – Flowers & Feathers
RED MOURNING
Flowers & Feathers

Sortie le 22 octobre 2022

Hoog « JC » Doorn– vocals
Alex Bourret – Guitars
Sebastien Meyzie – Bass
Aurelien Renoncourt – Drums

Ah les RED MOUNRING, combo francilien à la personnalité forte et à nul autre pareil. Quatre ans après l’excellent Under Punishment’s Tree, le quatuor revient à des racines blues plus marquées et des arrangements soignés. Une fois de plus enregistré par Francis Caste au studio Sainte Marthe (on ne change pas une équipe qui gagne), RED MOURNING peaufine son univers musical.
Toujours à la croisée des genres, le combo nous livre ici un album à la fois immersif et riche en surprises, ne laissant jamais l’auditeur s’installer dans une routine. Car c’est bien une des (nombreuses) qualités de RED MOUNRING : provoquer l’auditeur.
Entre digressions Jazzy, blues, Stoner, de Prog et d’errements Death Metal, le catalogue est large. RED MOURNING distille un vent « southern » sur ses compositions, c’est même une marque de fabrique, accentuée par les volutes d’harmonica qui parsèment l’opus.
Ouvrant en douceur sur The Coming Wind, sur fond de chant clair et d’arpèges, l’entrée en matière est des plus avenante : une première pour RED MOURNING avec un titre sans scream.



Un savant mélange doublé d’une identité forte.

Flowers & Feathers, titre éponyme de l’album, résume plutôt bien à lui seul l’essence même de RED MOURNING.  Un univers sombre et lourd, mariant la lumière à l’ombre, la technique à la légèreté, et bousculant toujours l’auditeur quand il s’y attend le moins.
Laissez-vous emmener par ce 225 aux effluves de post Rock côtoyant la folie d’un Metalcore classieux à l’image de ce Forget I’m Alone. Descendez le Mississipi au son de Blue Time sur lequel JC pose sa voix rocailleuse, une vraie invitation au voyage. On retrouve cela aussi avec Alien Language, intermède inattendu au son du banjo, et sur le final avec Auburn.
Tout chez RED MOURNING est primordial. Du son massif aux arrangements vocaux si caractéristiques du groupe, les racines du quatuor n’ont jamais été aussi intensément mises en avant.

Prompt à mélanger ses influences Blues du delta à d’autres post Hardcore, RED MOURNING nous a livré ici son album le plus abouti et posé, faisant la part belle aux digressions calmes. Une orientation déjà bien amorcée avec Under Punishment’s Tree. Un savant mélange doublé d’une identité forte qui font de Flowers & Feathers un album viscéral et indispensable. MUST HAVE.


 

Related posts

ABDUCTION – Jehanne

Stephan Birlouez

HELL OR HIGH WATER – Vista

Stephan Birlouez

Cult Of Luna « Vertikal II » EP 4 titres

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.