Among The Living
Chroniques Albums

PROPHETS OF RAGE – Prophets Of Rage

prophets of ragePROPHETS OF RAGE – Prophets Of Rage
Sortie le 15 Septembre 2017

Tom Morello – guitare  (Rage Against the Machine et Audioslave)

Tim Commerford – basse (Rage Against the Machine et Audioslave)

Brad Wilk – batteries (Rage Against the Machine et Audioslave)

DJ Lord – platines (Public Enemy)

Chuck D – chant (Public Enemy)

B-Real – chant (Cypress Hill)


Annoncé depuis un bon moment, un des opus les plus attendu du moment sort enfin après des mises en bouches prometteuses servies par une tournée mondiale, dont les passages aux Download et Hellfest qui ont marqués positivement les esprits.
Tel un phénix renaissant sur les cendres d’un groupe emblématique ayant pondu un des albums majeurs de ces 25 dernières années, PROPHETS OF RAGE revient dans l’urgence d’une actualité prompte à nourrir les textes acérés clamés par Chuck D (Public Enemy) et B-Real (Cypress Hill).
Le line up est juste fameux sur le papier, ayant comme base les RAGE AGAINST THE MACHINE à l’exception de  Zack de la Rocha, DJ Lord de Public Enemy au clavier et deux front men d’envergures avec Chuck D (Public Enemy) et B-Real (Cypress Hill). Un casting de rêve en mode « super groupe ».

Et force est de constater que le projet fait beaucoup plus que tenir la route : il est tout simplement explosif. Tom Morello revient avec un album contestateur puisant ses racines dans la lutte contre la montée de l’extrême droite un peu partout dans le monde et en particulier aux Etats Unis avec l’élection de Trump. Comment être mieux accompagné pour cela que par des cadors comme Chuck D et B-Real pour balancer un pavé dans la mare et entrer en résistance contre l’establishment ?
Le message est clair et la manière savoureuse. Prophets Of Rage est un album articulé autour d’un groove affuté, véritable colonne vertébrale de l’œuvre. Ouvrant le brulot avec un Radical Eyes qui mettra tout le monde d’accord quant à la pertinence du projet et la justesse du sujet. D’emblée on sent la patte d’un Morello en grande forme qui nous livre ici un jeu à la fois fin et énervé. 
Les gus enfoncent le clou avec Unfuck The World, véritable modèle du genre à la RATM, mêlant mélodies lancinantes et addictives à un rock brutal et abrupte introduit par les riffs mordants de Morello.


prophets of rage


L’opus est tout en variations, mélangeant les styles à l’image de Legalize Me et son rythme carrément funky/pop, de ce Strengh In Numbers sur lequel le guitariste fait causer sa guitare comme une poule en chasse, ou encore avec Hail To The Chief plus classique et entêtant.
Take Me Higher est carrément funky, tranchant avec le reste. Mais que l’on ne s’y trompe pas, peu importe la forme, le contenu reste radicalement engagé. Engagé pour la réconciliation des peuples, des hommes, l’éradication de la haine et de l’exclusion, en un mot : Une nation.
Le duo Chuck D / B-Real fonctionne parfaitement bien, comme sur Fires a Shot où les deux chanteurs se rendent la pareille sur fond de riffs hallucinés de Morello et de basse claquante d’un Tim Commerford inspiré (comme sur Unfuck The World).
On peut naturellement considérer que ce Prophets Of rage est, au final, une projection de RATM en plus élaborée. Fruit de la maturité des musiciens, de leurs expériences musicales et d’engagements, ce méfait trouvera bien naturellement place dans un nombre incalculable de top 10 cette année, et elle ne sera pas galvaudée. Distribuant à la fois des claques et un plaisir immense, PROPHETS OF RAGE ramène enfin de vrais sujets d’actualités dans une scène rock qui a un peu perdu de son leadership à ce niveau au profit des groupes de rap / hip hop. La résistance est là, qu’on se le dise.


 

Related posts

LEECHED – To dull the blades of your abuse 

Victorien

TAGADA JONES – A feu et à Sang

Yann Fournier

SALÒ – SORTEZ VOS MORTS

Victorien

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.