Among The Living
Interview

Entretien avec Alex, chanteur de SCARLEAN qui nous parle de Soulmates.

Entretien avec Alex, chanteur de SCARLEAN


scarlean

 


Confinement oblige, nous nous sommes entretenu par mail avec Alex, chanteur de SCARLEAN et qui nous parle du groupe et de leur dernier opus Soulmates.

Tout d’abord comment vis-tu cette période particulière de confinement ? 

Et bien avec philosophie, dans la mesure ou l’on a pas vraiment le choix. Cela nous permet de pas mal travailler sur un tas de choses qui nécessitaient ce type de “confinement”. On est devant les PC’s et on peut se concentrer sur la composition et sur un tas de vidéos de Runthrough par exemple. Nous n’avions jamais pu le faire avant, et là on va les enchaîner ! Nous allons aussi faire des choses particulières pendant ces semaines, des tas de surprises. Bref c’est plutôt chouette. Après bien évidemment il ne faut pas prendre ce virus à la légère… En plus d’être dur à éradiquer, il va faire très mal à la culture. Soyons forts pour la suite et soudés. 

Est-ce propice à la composition et qu’est-ce que cela t’inspire ? 

Oui comme je disais cela nous dégage beaucoup de temps. Après au niveau de l’écriture cela ne m’inspire pas plus que d’habitude, car finalement cela fait parti des sujets que j’aborde dans Soulmates… C’est triste à dire mais notre monde ne va pas bien, et j’ai peur que cela soit qu’une première sommation… Le monde sera t’il assez intelligent pour l’entendre ? Ça, le round 2 nous le dira… 

J’imagine que cela a bouleversé pas mal de choses pour le groupe, notamment au niveau des concerts et de la promo. 

Pour la promo ce n’est pas vraiment un problème, avec tous les moyens de communication actuels il ya un tas de manières de faire de la promo. Je crois même que cela nous permet de la faire avec beaucoup plus d’efficacité et de recul. Pour les concerts effectivement, c’est un peu compliqué, et tout est incertain. Nous avions pas mal de dates sur Mai et Juin, elles vont être décalées les unes après les autres, c’est une certitude. Pour les dates plus tardives et les festivals à venir, je crains que les reports vont commencer à tomber. C’est surtout le mal que cela va faire aux associations et aux intermittents du spectacle qui me fait peur. Nous avons tous des boulots et donc nous ne sommes pas affectés économiquement, ce n’est pas leur cas et j’espère que le gouvernement prendra les bonnes mesures. 

Parle-moi un peu de Scarlean, et comment définis-tu le style du groupe ? 

Scarlean existe depuis 2013 et après un premier album sorti en 2016 intitulé Ghost, réédité et remasterisé en 2018 chez Mystyk prod, nous avons sorti notre album Soulmates fin 2019. Aucune limite dans les influences, nous avons beaucoup de mal pour définir le style de Scarlean. On nous qualifie de Rock/Metal Alternatif, j’ai vu passer du Modern Metal, du Djent/Prog, et x autres noms. Nous faisons ce que vous voulez tant que ça vous parle (rires). Nous faisons de la musique, qui à un grand fond Rock et Metal mais nous prenons nos influences partout. Jazz, Electro, Funk, Pop, Cinéma, Hiphop, Triphop, il y a du bon de partout ! 

Il s’est passé deux ans entre GHOST et SOULMATES, est-ce un processus normal pour SCARLEAN ou avez-vous rencontré des difficultés particulières pour cet album ? 

Aucune difficulté majeure, nous avons même beaucoup facilité le processus. L’arrivé de Michel, Fabien et Olivier nous a permis de travailler à 5 de manière très efficace. Nous échangeons constamment et chacun apporte des idées inspirantes. On est donc bien loin d’avoir dit notre dernier mot, et ce n’est que le début d’un grande histoire musicale ! En deux ans nous avons mûri, et avons affiné notre méthode. 

Eric Lebailly apparaît aussi sur Soulmates. Parle-moi de cette collaboration avec ce batteur au palmarès impressionnant et de votre cohabitation sur l’album. 

Eric est un génie de la batterie et il a étudié dans la même école que Fabien. Fabien est notre batteur mais aussi notre ingé son, c’est lui qui a fait toutes les prises de Soulmates, le mixage et le mastering. Ils sont très amis et donc ça a été une évidence de lui demander si ils pouvaient venir nous rendre ce service, car il était difficile pour Fabien de faire des aller-retour de la batterie à sa table de mixage. Eric est un gars génial, très humain et très sympathique. On a bien rigolé, beaucoup bossé, et j’en garde un super souvenir. C’est d’ailleurs sa fille que l’on peut voir sur la pochette ! Pour te dire à quel point il a été impliqué dans ce projet. On lui dit cent fois merci ! 

Comment procédez-vous au sein du groupe pour les compositions ? 

En général nous composons les bases des morceaux à 2, un musicien et moi au chant. Cela permet de poser les bases, les fondations du morceau. Cela peu se faire avec un piano, ou une guitare acoustique et ma voix. Ensuite nous nous réunissons par petits groupes de 3/4 et commençons à arranger et peaufiner le morceau. Le moment ou l’on se retrouve à 5 sur le morceau est le moment où l’on veut le finaliser. Ça marche plutôt  bien et je pense que l’on va continuer de cette manière. Pas de Jam pour nous, nous trouvons ça inefficace. 



SCARLEAN – Soulmates


Parlons un peu de Soulmates. Je le trouve évidemment plus aboutit mais également beaucoup plus sombre que Ghost. Qu’en penses-tu ? 

C’est forcément plus aboutit, car entre le nouveau line-up qui est très expérimenté et notre prise d’expérience, tout nous a fait énormément grandir. Ghost a été composé à 2, Géo et moi. Là, nous avons Olivier qui est une vrai puissance de proposition et qui a toujours des idées très intéressantes et un groove de fou. Michel qui est très mélodique et qui sait très bien arranger des choses simples en les rendant beaucoup plus intéressantes. Fabien lui est très précis et c’est donner du relief, en plus d’être batteur, il a une vision de producteur et c’est vraiment intéressant. 

Il me semble aussi beaucoup plus groovy, plus étoffé et riche musicalement. 

Oui car comme je le disais plus haut, nous avons laissé libre court à notre créativité. Aucune limites sur cet album. Le groove est vraiment ultra important pour nous, et il fallait ce ressenti d’un bout à l’autre de Soulmates. Nous sommes vraiment satisfaits du résultat et de ta question, car c’était un de nos buts principaux ! 

Parle-moi des thèmes abordés sur ce nouvel album. 

L’album parle essentiellement de la dualité, les sentiments opposés, et la détermination de l’homme à détruire tout ce qu’il entreprend ou qu’il touche. De la condition humaine, et de l’emprise de l’Homme sur l’Homme aussi. Un album très humain en quelque sorte.
C’est une source d’inspiration inépuisable et je passe beaucoup de temps à observer et décortiquer les attitudes des uns et des autres. Sans rentrer dans une étude sociologique, les textes essayent de décrire de manière poétique et crue, certaines scènes de vie, ou un ressenti face à certaine situation. J’essaye de me projeter au maximum, prendre du recul sur tout, pour ne pas m’exprimer uniquement par ma voix, j’essaye de posséder mon texte et la personne qui s’exprime dessus. Une forme de théâtralisation en quelque sorte. 

Peux-tu me parler de cette collaboration avec Anneke Van Giersbergen. Comment cela s’est construit. 

Nous avons dans un premier temps maquetté la reprise de Wonderful Life. A la fin de ce travail d’adaptation nous avons émis l’idée de faire un feat avec une voix féminine et donc Anneke ! C’était plus sur le ton de la plaisanterie qu’autre chose, nous ne pensions pas que cela serait possible. Le lendemain nous avons envoyé un message à son Management (Rob Snidjer) pour tenter le coup car ça nous avait trotté un peu dans la tête ! Et 3 ou 4 heures après nous avions une réponse positive ! Complètement incroyable ! Nous avons donc enregistré le morceau, lui avons envoyé et 5 jours après nous avions les bandes avec sa voix. Un grand moment de fierté à l’écoute. On c’est regardé à la fin du morceau avec ce sourire de satisfaction que l’on peut avoir quand on est très très heureux ! Un grand moment pour nous, et un rêve qui s’est réalisé ! 

Pourquoi avoir choisit ce titre de Black ? 

Cette chanson est d’une grande ironie pour moi. On n’y parle pas de vie merveilleuse, mais plus de solitude, et de frustration. J’ai voulu qu’on amplifie cet effet. J’adore ce titre qui me rappel aussi ma jeunesse. Il se liait parfaitement bien avec nos morceaux, et sa place centrale était toute choisie. 

Sur The Smell Of The Blood entre autre, il y a une voix féminine qui vous accompagne, tu peux m’en dire plus à propos de Jessie LOUVETON? 

Bien sur car je la connais bien ! Cette voix est ma femme et la mère de mon fils ! Nous avons tous les 2 souvent fait des choses musicales ensemble. Des reprises, des adaptations… Jessie a 10 ans de conservatoire de violon derrière elle, et elle est issue d’une grande famille de musiciens. Cela m’a paru ingénieux de mélanger ça voix à la mienne sur cet album, qui porte quand même le titre d’âme sœur. C’est aussi une manière de graver notre amour dans le marbre ! 

Qu’elle est la prochaine étape pour SCARLEAN ? 

Un troisième album, des clips vidéos de qualité et un tas de concerts sur les plus belles scènes d’Europe ! Scarlean est vraiment taillé pour la scène et nous espérons rapidement pouvoir retrouver les planches. Nous avons un line-up en béton et toutes les dates que nous avons fait jusqu’à là on vraiment été très fortes. Nous espérons que le plus grand nous entendra ! 

Le mot de la fin est à vous. 

Nous souhaitons remercier tout les webzines, les radios, les magasines, pour ce soutien incroyable qu’ils nous donnent. Un grand merci aussi à notre fanbase grandissante et à tous nos partenaires. Nous sommes vraiment bien entourés et cela nous donne toujours plus de force pour avancer et faire de mieux en mieux ! Soyez prudent, prenez soin des uns et des autres en cette période un peu étrange. On en sortira je l’espère grandis et bien plus forts pour la suite ! 

Related posts

Rencontre avec Boban Milunovic des MetalDays.

Aure Briand Lyard

Interview DEAD BONES BUNNY pour l’album What’s Up Rock ?

Stephan Birlouez

Entretien avec Jorgen Munkeby du groupe SHINING

Emmanuelle Neveu

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.