Among The Living
Live Report

Insomnium – In Mourning – Kvaen – Le Rex Toulouse

InsomniumIn MourningKvaen

Le Rex – Toulouse

30 novembre 2023


Voilà une affiche qui sent bon le grand nord et un certain sens de la mélodie.

Kvaen

Kvaen propose un pagan black de très bonne facture, très dynamique et fort bien exécuté. Les titres s’enchainent pied au plancher. Même sans connaître le groupe on est happé par sa musique qui donne envie de courir dans les bois ou dans un circle pit bien senti. Les riffs assassins font mouches et les solis endiablés donnent une petite touche de virtuosité bien venue. C’est une découverte pour ma part et je vais tout de suite m’intéresser de près à la discographie (encore peu fournie) de ce groupe !

In Mourning

In Mourning se présente sur scène avec 3 guitaristes. Quand il y a 3 guitaristes dans un groupe c’est soit Iron Maiden, soit un groupe de prog.  Comme manifestement ce n’est pas la Vierge de fer sur la scène du Rex, c’est bel et bien un groupe de death progressif qui vient nous chatouiller les oreilles. La musique d’In Mourning fait immédiatement penser aux anciens Opeth ou Amorphis. Les rythmiques pachydermiques savent laisser la place aux passages planant typiquement prog. Les 2 voix saturées savent également s’effacer au profit d’instants plus calmes en voix claire. Il y a vraiment tout ce qu’on peut attendre d’un groupe de death progressif dans In Mourning sans que cela semble formaté. C’est très bien fait et le son, bien réglé, permet de profiter de toutes les parties de guitares. On ne peut malheureusement pas en dire autant des lights qui ne laissent apercevoir les membres du groupe qu’en de rares moments. Deuxièmes découverte de la soirée et deuxième réussite.

Insomnium

C’es- à présent au tour d’Insomnium de prendre place sur scène. Le groupe délivre un death mélodique mélancolique axé sur les mid-tempo. L’ambiance développées par la musique d’Insomnium n’incite pas aux slams et autres joyeusetés mais plutôt à une écoute attentive en headbangant en rythme . Pour autant le public ne boude pas son plaisir. Les morceaux sont exécutés à  la perfection. Les 2 six-cordistes assurent le jeu de scène avec des poses de guitare héros et s’entendent pour proposer de jolis soli. Tout est fait selon les canons du melodeath … peut être un poil trop calibré.
En effet, il n’y a pas de vraie surprise mais plutôt des morceaux qui coulent de source. Le concert s’apprécie cependant jusqu’à la dernière minute.
Après le show j’ai mené l’enquête pour savoir si ce sont bien membres d’Insomnium qui prête leur voix et leur musique au groupe de bd Belzebub comme une écoute des 2 groupes en parallèle et certaines rumeurs peuvent le laisser penser  … mais sans succès … le mystère reste entier !


Related posts

THE HU – KING NUN @Le Casino de Paris

Stephan Birlouez

A-Ha

Krist N'Rock

Rockin’ The Blues @La Cigale Paris

Krist N'Rock

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.