MOTOCULTOR 2019 – Day 2
Vendredi 16 Août 2019

Motocultor 2019


Après avoir eu la possibilité de s’endormir au camping avec les notes du concert de MARS RED SKY au camping (oui oui, dernier des 6 groupes programmés le jeudi soir), le second round des bordelais attaquait sous la Dave Mustage dès 12h45 le vendredi matin. Le stoner psyché et le son de basse toujours aussi unique des bordelais de bon matin était une excellente mise en jambe pour ce second jour.
Suite avec MUSTACH et son rock’n roll à la “Lemmy”, projection de Jack Daniels incluses. Sans fioritures, simple, efficace, des riffs endiablés et de l’énergie pure.
Incursion dans le blackmetal avec le groupe AU DESSUS que j’avais déjà tenté de shooter dans la fumée du Ferrailleur l’an dernier. Ici rien de cela, visages couverts d’une capuche mais visibles, la musique des lituaniens est un appel onirique au voyage avec une qualité technique admirable. Un très bon moment dans leur univers.
Etape suivante un peu plus tard avec un des groupes que j’attendais car jamais encore déçu de leurs shows live. Et ce fut encore un carton plein pour les grecs de 1000mods, du nom de Chiliomodi leur ville d’origine. Et les 4 garçons ont littéralement retourné la Dave Mustage, comme ils l’avaient fait il y a peu de la Valley au Hellfest. L’énergie communicative de ce groupe est viscérale et les riffs et mélodies telles que “loose” ou “vidage” font mouche a chaque fois. Assurément dans mes tops du weekend.


Motocultor 2019


Concert découverte avec ce passage sur la Suppositor Stage, ayant vu que ce groupe faisait la tournée avec Ghost et All Them Witches j’étais assez curieux de voir le style (vu le grand écart entre les deux précédents). TRIBULATION offre un death mélodique précis avec des envolées aux confins du black presque symphonique. Mais surtout Tribulation est à voir en live avec ses jeux de scène, ses costumes et maquillages et son guitariste androgyne qui se tortille avec sa guitare dans tous les sens avec des voiles masquant parfois son visage et ses yeux. Une belle découverte, à revoir.
Autre gros morceau de la journée avec KADAVAR. Set totalement centré sur le très charismatique batteur “Tiger” et sa barbe rousse volant au rythme des coups de masse qu’il assène à ses fûts. Coté musique, du gros son à la KADAVAR, lourd et puissant, un régal pour les oreilles et pour les yeux. Un des gros shows du jour également pour ma part.


Motocultor 2019


La soirée avance et le dilemme entre Gaahl et Magma se résout par la pluie, ce sera donc le Zeuhl et ses chants en “kobaïen”, la langue imaginée par Magma pour coller les voix sur son univers insecriptible, entre jazz, rock, fusion et bien d’autres choses encore. Pas forcement accessible à tous mais assurément des légendes étaient sur scène ce soir. Pendant ce temps là sur la suppositor, Gaahl se battait avec les éléments avec stoïcisme mais devait rendre les armes totalement désabusé.
Et un dernier pour la route comme on dit, avec NOFX et son punk-reggae, ses costumes ridicules et surtout… trop de bla bla. Vraiment déçu par le rythme complètement cassé de leur prestation à laquelle je n’ai jamais réussi à adhérer malgré un belle envie de voir ce groupe. Une autre fois peut-être.
Malgré la pluie, le show de Watain aura réussi à avoir lieu bon an mal an, pour le bonheur des courageux dont je ne faisais pas partie.


Mars Red Sky

Mars Red Sky

Mars Red Sky

Mustach

Mustach

Mustach

Au Dessus

Au Dessus

Au Dessus

1000mods

1000mods

1000mods

Tribulation

Tribulation

Tribulation

Kadavar

Kadavar

Kadavar

Magma

Magma

Magma

Nofx

Nofx

Nofx

Leave a reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Qui sommes nous

Une équipe animée par une passion commune des ambiances live, collant au plus près de l’actualité musicale. Among The Living vous fait (re)vivre des moments forts à travers ses articles. Enjoy !

Nous suivre

Nous contacter

Among The Living © 2019