Among The Living
Live Report

Necrowretch / Kampfar @ Backstage by the Mill Paris

NecrowretchKampfar

Lundi 5 Septembre 2022 – Backstage by the Mill 

En ce 5 Septembre 2022, après trois reports, la « Northern Alliance European Tour » débarque enfin. Il est bien dommage que cela ait dû être en mode restreint avec seulement Necrowretch et Kampfar. Nous étions, à n’en pas douter nombreux à avoir attendu ce moment de ressortir notre sésame bien rangé (peut-être même parfois un peu trop bien…) au chaud depuis plus de deux ans.

Necrowretch

Necrowretch aura été pour moi une véritable découverte en live. Pourtant les français ne sont pas ce que l’on pourrait appeler des petits nouveaux ! Attaquant dare-dare avec leur Blackened Death aux relents délicieusement putrides, le combo balance ses titres puissants et violents. Le public est ravi et le fait allègrement savoir créant un joyeux chaos dans la fosse. Vlad au chant en rajoute semblant s’écorcher la voix en annonçant « Luciferian Sovranty ».

Malgré un timing bien bouleversé puisque cette tournée devait à l’origine suivre la sortie de leur excellent quatrième album « The Ones From Hell », le groupe avait dû s’armer de patience pour défendre leur méfait. Ils nous auront démontré ce soir que cette attente n’aura en rien entamé leur rage, bien au contraire. Ils auront enchaîné les titres avec des effets de voix particulièrement improbables. Ils auront vraiment réussi en une petite trentaine de minutes à se mettre le public dans la poche.

Setlist :

The Ones From Hell
Putrefactive Infestation
Luciferian Sovranty
Absolute Evil
Even Death May Die
Bestial Rites
Sprawl of Sin


Kampfar 

Après une courte pose pour le changement de plateau, voici que résonnent les premières notes de Kampfar. C’est un extrait de « Valgalderkvad » qui a été choisi en intro, et c’est tout à fait ce qu’il fallait pour rappeler les troupes qui papotent toujours au bar. De plus, j’adore ce passage de flutiaux, à la fois joyeux et lugubre : une excellente entrée en matière.

Tout simplement grandiose!

Dolk débarque en hurlant « Bonjour Paris ! ». Avec une setlist pas forcément originale mais néanmoins terriblement efficace, les Norvégiens mettront une ambiance de folie. Haranguant le public, les grands absents ne seront malgré tout pas oubliés et le titre « Troll, Død Og Trolldom » leur sera dédié. Le public hurlera pour être entendu jusqu’en Belgique. De la rage il y en aura tout au long de ce show. Ce fut puissant, très puissant, explosif même ! Le seul petit bémol aura été par rapport au rallongement de la setlist qui avait été annoncé. En effet un seul titre a été rajouté (« Ravenheart ») j’en aurai bien repris une part avec par exemple « Gloria Ablaze ». Mais ne boudons pas notre plaisir, nous aurons tout de même eu droit à « Urkraft », un des trois singles déjà parus qui figurera sur le nouvel opus « Til Klovers Takt » à sortir le 11 Novembre prochain.

Et en tout cas, quelle chance, mais quelle chance d’avoir pu voir Kampfar dans cette petite salle, nous offrant une réelle proximité avec la scène, ce fut tout simplement grandiose ! Une ambiance incroyable aussi bien sur scène que dans la salle, Kampfar confirme à qui en douterait encore qu’ils sont bel et bien de retour et en grande forme et cela fait plus que plaisir.


Setlist :

Intro
Our Hounds, Our Legion
Troll, Død Og Trolldom
Ophidian
Swarm Norvegicus
Urkraft
Mylder
Ravenheart
Tornekratt
Det Sorte

 

 

Related posts

Nickelback, la déception post-grunge devenue pop

Aure Briand Lyard

Jesus Volt @ La Batterie

Stephan Birlouez

MANTICORA – SEVEN KINGDOMS au Divan du Monde

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.