Among The Living
Chroniques Albums

OVERDRIVERS – Rockin’Hell

overdriversOVERDRIVERS – Rockin’Hell


Sortie le 29/04/2016

Adrien Desquirez : vocals/rythm guitar
Anthony Clay : lead guitar/backing vocals
Sebastien Lorquet : Bass/backing vocals
Florian Morgano : drums

Facebook

 

 

 


Voici un groupe bien de chez nous qui a mis du soleil dans ma journée pluvieuse d’un mois d’Août somme toute bien pourri sur Paris. Fan de nos cousins australiens en culottes courtes et cartables sur le dos, cet opus est pour vous. Pour les autres, si vous voulez taper du pied et vous muscler la nuque, c’est par ici aussi.
OVERDRIVERS, combo du nord de la France nous distille un rock rugueux et puissant remarquablement bien joué et rudement efficace. Mais, me direz-vous, c’est du déjà entendu avec ACDC ou AIRBOURNE et autre ROSE TATTOO…. Et alors ? Parmi les nombreux groupes distillant ce genre musical, tous ne sortent pas du lot loin de là, et ce n’est pas le cas d’OVERDRIVERS.
Croyez-moi, une fois que vous aurez collées leurs compos dans votre lecteur, vous ne pourrez plus vous décoller leurs riffs assassins de la tête.
Rockin’ Hell est le compagnon idéal pour accompagner n’importe quelle bière, road trip, moment de blues ou autres réjouissances entre potes. En 10 titres les lascars vous bottent le cul joyeusement, distillant des ambiances au final bien variées au regard du genre.
On ne peut s’empêcher de trouver quelques clins d’œil comme ce Hot Driver qui me fait furieusement penser au Ton Dernier Acte de TRUST, et bien sûr à ACDC période 70’s qu’ils honorent avec brio.


overdrivers


Musicalement c’est abouti et les zicos assurent. La guitare lead d’Anthony Clay est juste parfaite, parfaitement accompagnée par la rythmique et le chant d’Adrien Desquirez, qui assure une double casquette sans faille. Sa voix est vraiment accordée au sujet, assurant un anglais sans accent, ce qui n’est pas donné à tout le monde.
La section instrumentale quant à elle est implacable. Tenue par Sebastien Lorquet (basse) et Florian Morgano (batterie), elle pose une base solide aux compos.
On n’est pas loin de retrouver un air des STICKY BOYS sur certains titres comme Girls Gone Wild par exemple, gage de qualité s’il en est.
Quoi de plus beau que de finir sur le truculent Limb Of Rack ‘n’ Roll qui distille l’âme d’un rock pur et sans concession ?
Une chose est sure, ces gars savent de quoi ils causent et nous le prouvent avec ce Rockin’Hell sans défaut qui comblera les afficionados de bon son et d’un hard rock bien fait. Et pour les avoir vu sur scène au RAISMES FEST 2016, je peux vous dire que c’est un terrain de jeu ou ils excellent et que ce groupe porte bien son nom!


 

Related posts

EUROPE – Live at Sweden Rock

Stephan Birlouez

GARY HOEY – Dust ‘n Bones

Byclown

SWARM – Anathema

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X