Among The Living
Chroniques Albums

EXCEPT ONE – Fallen (O.M.N.I #3)

EXCEPT ONE fallenEXCEPT ONEFallen (O.M.N.I #3)

Sortie Décembre 2019

Estelle : Chant
Junior : Guitare
Tim : Guitare & Back vocal
Crypp : Basse
Naty : Batterie


Troisième méfait et premier LP des franciliens d’EXCEPT ONEFallen (O.M.N.I #3) n’est pas là pour faire dans la dentelle en terme de tricotage, mais bien pour vous décrasser les écoutilles sans pitié.
12 titres puissants et sans fioriture composent cet album massif, emmené par le chant puissant et guttural d’Estelle, et servi par des zicos bien dans leurs bottes.
Musicalement EXCEPT ONE distille un metalcore sombre et puissant dont les guitares éclaircissent souvent la lourdeur de la section rythmique et du chant par des envolées thrashy.
Il faut bien dire que l’ensemble est très efficace dans le genre. Naty nous sert des percus vraiment assassines et impitoyables, épaulée par une basse qui ronfle à l’image de ce que l’on peut entendre sur le titre Why ou encore Nothing.


Except one


C’est rugueux, massif et ça ne cause par de chatons mignons!

D’entrée de jeu le ton est donné avec Wake Up (difficile de rester assoupi avec un coup de pied au cul pareil). Parfait exemple de ce que nous propose EXCEPT ONE en terme de brutalité maitrisée. Entre guitares légères, rythmiques lourdes et efficaces et un chant qui ne lâchera rien pendant les 11 titres suivants.
Le couple guitare soli et rythmique est du même acabit concernant l’efficacité, permettant souvent d’échapper à une certaine redondance liée au style par des envolées souvent aliénantes (Under The Bombs).
C’est donc finalement une belle surprise que cet opus d’EXCEPT ONE. Il m’a fallu un peu de temps pour entrer dedans. A la base ce n’est pas forcement mon genre de prédilection. Mais on se laisse facilement entrainer par le propos et les mélodies (oui il y en a et un paquet), c’est cela l’efficacité EXCEPT ONE!
C’est rugueux, massif et ça ne cause par de chatons mignons. Et c’est tant mieux.

 


 

Related posts

BATTLE BEAST – Bringer Of Pain

Byclown

SMASHING PUMKINS – Monument to an Elegy

Byclown

Il etait une fois… Will Haven : Sacramento most underrated

Victorien

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.