Among The Living
Chroniques Albums

Kharon – Shores of Acheron

KHARON - Shores of Acheron
KHARON
Shores of Acheron

Sortie le 11 mars 2022

 


Il aura fallu attendre plus de 30 ans pour que Kharon sorte son premier album. Shores Of Acheron parait chez Hellstain Productions.

Formé en 1989 sous le nom de Padox pour changer en Immortal Enemy en 1990. Après d’autres noms dont Potency ils ont opté pour Kharon en 1992. On y retrouve déjà Kull, General Hymer et Rigor.

Ensuite ils sortent des radars pour réapparaitre aux alentours du début des années 2000 en sortant une démo, un spit avec Necroplasma et Vinterikett et un EP Raised by Hellish Demons en 2003.

Ce qui est époustouflant avec Kharon, c’est de découvrir que cet album est tellement mature qu’on pourrait presque penser que c’est déjà leur dixième sortie.

Rien n’est laissé au hasard. Entre riffs bien aiguisés, blasts époustouflant et growls dégoulinant de bile tout en maintenant ce parfait équilibre entre black et death metal. On oubliera pas ce magnifique artwork egalement.

Le son de la batterie sous son déluge de blast beats donne de suite le ton. Les riffs de « Destination Hell » tournent comme des âmes en peine autour de vos têtes tandis que la voix entre growls bien death et cris saturés (« En Fremmed er på Vei » en est un bon exemple) ne vous lâcheront pas d’une semelle.


Kharon


Un équilibre  parfait!

La technicité des musiciens se ressent à chaque minute : sur le chaos ressenti sur « The War of Dominion » et ses multiples rythmes entremêlés ou encore sur le break de « Through the Wind ».

Parfois on retrouve un côté old school comme avec le sulfureux « Shores of Acheron », avec cette avalanche de violence ressentie par chaque instrument et ce break qui vous permet de vous redresser un instant avant de vous prendre un méchant blast dans la nuque qui vous empêchera de vous redresser avant la fin du titre. « Through the Wind » n’est pas en reste et vous permet de prendre une bonne dose de défibrillateur.

Mais les norvégiens gardent toujours sous la pédale des mélodies imparables avec ce savoir-faire scandinave qui transforment un titre en une perle noire grâce à un riff judicieux comme celui de l’épique « The Face of Death » ou un solo bien ressenti (« The Plague Returns to the Northlands »).

La puissance de la musique est bien répartie entre les instruments. L’équilibre est parfait. Il permet à l’auditeur d’apprécier le black/death très technique des norvégiens qui n’ont rien perdu de leur superbe sans jamais laisser de côté une petite touche mélodique.

On peut dire qu’après tant d’années l’album a dû murir bien longuement au fond de leurs têtes. Bien plus lentement qu’une âme défunte quittant le « Styx » (outro acoustique et mélodique) pour arriver sur la rive souterraine de son affluent « Shores of Acheron ».


Tracklist :
1.Destination Hell 03:38
2.The War of Dominion 04:01
3.Shores of Acheron 04:22
4.The Plague Returns to the Northlands 04:27
5.The Face of Death 05:55
6.Through the Wind 05:06
7.En Fremmed er på Vei 05:01
8.Deception 04:39
9.Styx 01:46


 

Related posts

JIMM – Distorsion Cérébrale

Stephan Birlouez

MIXIMETRY –  Réalité Diminuée

Stephan Birlouez

ASPHYX – Incoming Death

Byclown

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.