Among The Living
Chronique Album

NO ONE IS INNOCENT – Propaganda

No on is innocentNO ONE IS INNOCENT – Propaganda 

À ceux que la poésie brutale du rock touche encore… 

Label : Verycords – Sortie le 8 juin 2015

Kémar Gulbenkian : Chant.

Shanka (François Maigret) : Guitare.

Popy : Guitare.

Bertrand Dessoliers : Basse.

Yann Coste : Batterie.

Ludovic Mazard : Machines


Il y a une vingtaine d’années un groupe de potes, la rage au ventre et une certaine idée d’une société plus juste, accouchait d’un première album éponyme : No One Is Innocent voyait le jour.
Aujourd’hui le line up a changé. De la formation d’origine il ne reste que Kémar, mais leur recherche d’une société meilleure reste entière. Désabusé, reflet de son temps, Propaganda vient vous bousculer, avec ses titres aussi enragés qu’engagés.

Tous les thèmes y sont abordés, sur fond de crise aussi bien idéologique qu’économique, No One Is Innocent nous livre un brulot redoutablement efficace. La verve du début est toujours là, exacerbée par la désillusion d’une société qui s’enlise dans les inégalités. La maturité d’un groupe s’étant bonifié avec le temps transpire au travers des compos du méfait.

Charlie vient ouvrir ce Propaganda, touchant une corde sensible qui vibrera en chacun de nous. Un crie de rage et de colère qu’on a tous ressentit pour autant qu’on ait une conscience. Une lettre ouverte à la barbarie.

Propaganda appelle au réveil des consciences, à coups de riff incisifs poussés par une production sans défauts. Ici pas de faux semblant. Les textes sont là pour vous savater l’âme, à l’image de Un Nouveau Scottsboro, une histoire lointaine et proche à la fois.
Kémar et sa bande brossent un tableau énervé d’un système à broyer les gens, comme Silencio le dépeint sans pitié.

 


 


 

Les extrémistes et les faibles d’esprits en prennent pour leur grade aussi sur Jihad Propaganda, à coup de textes cinglants et d’alternances de riff incisifs et contenus. La jeunesse est mise face à ses responsabilités quant aux tentations du pire sur un Putain Si ça Revient hargneux qui finit sur « un deuxième 21 avril ; Après le père voilà la fille ! ».

Un esprit indompté et toujours vif souffle sur cet opus, célébrant 20 ans de combat Rock.
No One Is Innocent ne lâche rien, se bat et l’ouvre bien grande, jouant sur des rythmes parfois surprenants comme sur Kids Are On The Run avec son ton à la M ou avec le blues futuriste de Un Nouveau Scottsboro.

Un autre hommage vibrant que celui fait au Lion du Pandjchir, Massoud au rythme lourd et brut servi par une gratte noisy à souhait qui vous attrape par les tripes et vous fait mordre la poussière.

Avec 20 ans, No One Is Innocent parle à la troisième personne et répond à ses détracteurs qui les ont souvent traités d’opportunistes. Le texte est fort, puissant : une vraie tarte dans la gueule. Ils avaient 20 piges, un peu branleurs bourrés de rêves d’ados, de l’Utopia plein la tête et la rage à fleur de peau. Jusqu’au dernier souffle sur le dos des pyromanes.

Témoins vigilants de leur époque, à l’œil et la plume affutés, les No One Is Innocent nous livrent un album riche, aux tempos addictifs. Seule incartade à la langue de Molière, Holy Fire vient clore ce brulot sur un punk que les Pistols n’auraient pas boudés : vif et efficace.

Nous pouvons enfin parler d’un retour aux sources pour ce groupe emblématique qui accouche d’un Propaganda énervé et intime. No One c’est du Rock à l’état pur, de ce Rock aux textes acérés ou la langue est une arme à réveiller les consciences. Réveiller l’esprit faible, ouvrir les yeux et dénoncer l’incurie de nos dirigeants : c’est le combat Rock de Kémar et sa tribu. Le seul reproche que l’on pourrait faire à cet opus, ce serait qu’il est trop court !

No One Is Innocent font du bruit dans l’hexagone. Ils ont le feu sacré. Merci d’être là et de nous faire vibrer.

 

Tracklist :

1. Charlie
2. Silencio
3. Djihad Propaganda
4. Putain Si Ca Revient
5. Un nouveau Scottsboro
6. Barricades
7. Kids Are on the Run
8. Massoud
9. Drones
10. 20 Ans
11. Holy Fire

Related posts

SLEEPMAKESWAVES – Made of Breath Only

Stephan Birlouez

BLACK SABBATH – The Ultimate Collection

Stephan Birlouez

L’Esprit Du Clan – Chapitre VI

Stephan Birlouez

2 commentaires

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.