Among The Living
Chroniques Albums

PARLOR: COMMENTS

PARLOR - Comments
PARLOR
Comments

Sortie le 15 octobre 2021 – Source Atone Records

Yann Desti : Guitar
Guillaume Quincy : Drums
Boris Patchibsky : Bass
Arthur Leparc : Vocals
Bandcamp

 

Mine de rien, Source Atone Records prend de l’ampleur. Ainsi, après NATURE MORTE et JUNON (entre autre) se sont les parisiens de PARLOR qui viennent grossir les rangs du label.
Groupe inconnu à mes oreilles jusqu’au moment où j’écris ces lignes, c’est avec leur nouvel EP « COMMENTS » que je découvre le quatuor. 
Mon premier réflexe avant de vous parler de leur dernier effort étant de m’envoyer « SOFTLY » (leur album sorti en 2019) dans les esgourdes afin de me faire une idée plus large de leur univers mais surtout de leur évolution.
Et évolution il y a! Ne serait-ce qu’en termes de production, le travail de Francis Caste est impressionnant, offrant beaucoup plus de corps à la musique de PARLOR. Si « SOFTLY » sonnait presque Old School, « COMMENTS » se veut beaucoup plus lourd, plus appuyé.


Parlor

Le groupe explore de nouvelles sonorités


« Dive Into Motion » tabasse dès les premières secondes, on pense à TANTRUM, STUNTMAN, à cette scène metallic hardcore noise qui est là pour salir et punir son audience. Il faut dire que le thème principal abordé, à savoir les réseaux sociaux, en a sali plus d’un(e) et continuera à le faire ad vitam aeternam.

Le groupe s’en inspire pour y puiser une hargne qui vous saute directement à la gorge. « Instacat » et « Comments » en sont les parfaits exemples.
 
Toutefois, réduire PARLOR à cette simple analyse serait très réducteur. Les deux derniers titres de l’album offrent un tout autre visage, une approche tout en nuances, « Q&A » étonne par ses influences très post hardcore/noise des 90’s, mais « Pervitin » surprend encore d’avantage. Le groupe explore de nouvelles sonorités (une nouvelle voie?) entre post rock et hardcore brut, on se retrouve avec un morceau fleuve de près de 7 minutes, qui conclue « COMMENTS » là où il avait commencé, avec le bruit strident de l’internet 56k, mais qui montre surtout que les parisiens sont passés à la Fibre. 
 

Tracklist:
1- Dive Into Motion
2- Instacat
3- Comments 
4- Fighting The Blue
5- Q&A
6- Pervitin


 

https://www.youtube.com/watch?v=50RWDAo2oQk

 

 

Related posts

ZEAL & ARDOR – Zeal & Ardor

Stephan Birlouez

Goat Blood Fetish – Annihilation of a Priest

Lionel 666

LYNN – Saint

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.