A l’occasion de la sortie imminente de leur album From Hell With Love, deuxième opus des finlandais de Beast In Black, la rédaction d’Among The Living s’est entretenue par email avec Anton Kabanen. Ancien membre de Battle Beast, dont il s’est séparé pour divergences, le guitariste fonde Beast In Black en 2015, dans la foulée. Entre heavy et metal symphonique, le projet ambitieux aux consonances pop ne cesse de grandir.

 




En 2018, Beast in Black est venu plusieurs fois à Paris. La première fois avec Rhapsody en mars, puis avec Nightwish en novembre. Quel a été ton ressenti d’être programmé en première partie de ces deux groupes de légende ?

C’était fantastique ! Ce sont deux groupes légendaires avec de belles personnalités. Travailler avec eux lors de ces tournées importantes nous a permis de gagner de nombreux fans. Nous avons passé de très bons moments, ponctués de souvenirs inoubliables ! Notre tournée en compagnie de Nightwish tombait à pic pour que nous présentions notre nouvel album.

Quand Beast In Black a fait la première partie de Nightwish à Bercy, l’une des plus grosses salles parisiennes, as-tu eu l’impression de franchir un cap dans la carrière du groupe?

L’intégralité de l’année 2018 a été représentative d’une vraie progression pour le groupe. Si nous remontons à 2015, quand nous venions tout juste de créer le groupe, la différence est énorme. A mon avis, nous avons grandi et nous nous sommes bonifiés sur de nombreux points. La route vers le succès est longue, et nous commençons à peine à l’entamer.

Beast In Black a une date prévue pour très bientôt à Paris, le 3 mars 2019. Ce concert fera partie de votre première tournée solo européenne. Qu’est-ce que cela signifie pour toi de faire partie d’une tournée solo ? Est-ce une première pour le groupe ?

En effet, c’est la première tournée solo de Beast In Black ! Cette tournée va prendre une envergure très particulière pour nous tous, ainsi que pour les fans. Nous n’imaginions pas que nous pourrions organiser notre propre tournée si rapidement, mais nous en sommes extrêmement contents ! Nous ne pouvons pas attendre d’entamer les concerts.

 Votre deuxième album, From Hell With Love, s’apprête à sortir. A-t-il été créé dans une optique semblable à celle de ton premier album Berserker, ou as-tu pris un tournant différent deux ans après cette première sortie ?

Nous n’avons pas réellement pensé à la direction musicale, car nous poursuivons le heavy metal traditionnel. Notre groupe est ponctué d’influences Synth-pop des années 80 et 90. Je pense que notre nouvel album penche encore plus vers ces influences-là que dans Berserker.

L’univers global de Beast In Black est influencé par le manga japonais Berserk. Pourquoi ce manga est-il une telle source d’inspiration pour ton groupe ? De quelle façon parviens-tu à traduire ton admiration pour Berserk dans ta musique ?

Tout a commencé en 2006, si je me souviens bien de l’année, lorsque l’un de mes bons amis m’a fait découvrir le dessin animé Berserk. J’ai été immédiatement captivé dès le premier épisode. Après avoir regardé l’intégralité de la série comprenant 25 épisodes, je mourrais d’envie de savoir la suite. J’ai donc commencé la lecture du manga. Depuis, Berserk fait partie intégrante de ma vie et de l’écriture de mes chansons. Je trouve que l’histoire de Berserk ainsi que ses personnages principaux sont fascinants. C’est un manga très bien écrit, qui transporte les personnages et l’intrigue sur un plan plus profond que de la simple fiction. Les personnages sont très humains, bons ou mauvais. Ils sont pleins de profondeur, et il est facile de se projeter et de se mettre à leur place.

Comme Battle Beast, le nom de Beast In Black est inspiré par Berserk. Comment peux-tu expliquer ce choix d’avoir inclus ton nouveau groupe dans un univers semblable à celui du précédent ?

En fait, quand j’ai formé Battle Beast et que j’ai eu l’idée du nom, je n’étais pas directement inspiré par Berserk à ce moment-là. C’est le hasard ! En revanche, Beast In Black est bien lié à Berserk. Quand il a été temps pour moi de former un nouveau groupe, j’ai eu le sentiment qu’il était important pour moi de conserver l’image de la bête – The Beast – qui fait partie de mon essence créative. J’ai eu envie de relier mon groupe encore plus directement à ma passion pour Berserk. Dans le manga, il y a deux personnages qui s’appellent The Black Swordsman et The Beast of Darkness. J’ai fusionné leurs deux noms, et j’en suis arrivé à Beast In Black.

Est-ce que Beast In Black a gagné une fanbase particulière et orientée manga grâce à tes inspirations issues de Berserk ?

Nous pensons que oui. Nous avons beaucoup de retours positifs venant de la communauté de Berserk. Nous pouvons dire que Beast In Black a gagné une fanbase spécifique ! Quand nous sommes allés jouer au Japon, cela nous a touché en profondeur de voir que de nombreux fans nous avaient apporté des cadeaux liés à l’univers du manga. C’est toujours très touchant de voir l’implication de nos fans.

Aujourd’hui, quelles sont les plus grandes influences de Beast In Black, à la fois dans l’univers musical et d’un point de vue plus généraliste ?

Chaque membre de Beast In Black a ses propres influences. Personnellement, je peux dire que j’adore les anciennes bandes dessinées, le cinéma, les dessins animés, les séries télé, la musique de jeu vidéo, la lecture et l’art. Récemment, je suis revenu à un de mes genres favoris, le cyberpunk. Il y a beaucoup de super films d’animation dans ce style-là.

Quels sont vos projets à venir pour l’année 2019 ? Pouvons-nous attendre de nouveaux clips ? Un troisième disque ?

A chaque fois que nous avons du temps libre, nous essayons de travailler sur le troisième album. En ce moment, nous nous concentrons dans la préparation de notre première tournée solo. En attendant, un nouveau single va bientôt être présenté au public !

Est-ce qu’il y a un message que tu aimerais partager à tes fans français ?

Tout d’abord, merci à tous les lecteurs de cette interview. Restez connectés pour recevoir les news de Beast In Black, et foncez prendre votre exemplaire de notre nouvel album dès sa sortie ! Si vous hésitez encore, allez découvrir nos premiers singles sur Youtube, j’espère que cela facilitera votre décision ! J’espère vous voir tous au rendez-vous lors de nos prochains concerts. A bientôt !


Anton Kabanen Beast In Black

 

 

Leave a reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Qui sommes nous

Une équipe animée par une passion commune des ambiances live, collant au plus près de l’actualité musicale. Among The Living vous fait (re)vivre des moments forts à travers ses articles. Enjoy !

Nous suivre

Nous contacter

Among The Living © 2019