Among The Living
Live Report

ALEJANDRA RIBERA + SPARKY IN THE CLOUDS

alejandraALEJANDRA RIBERA + SPARKY IN THE CLOUDS

Le Café de la Danse – Paris

24 mars 2016

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Ce soir j’ai eu une idée de ce à quoi doit ressembler la voix des anges. Et c’est au Café de la Danse que se sont réunis ces artistes magnifiques pour une représentation qui aura envouté une salle malheureusement pas comble.
Alejandra Ribera vient elle-même présenter les SPARKY IN THE CLOUDS, trio acoustique franco-britannique qu’un raccourci réducteur classera dans un Folk acoustique.
Composés des sœurs Bryony Perkins et Miranda Perkins au chant, accompagnées de Mathias Castagne à la guitare acoustique, les SPARKY IN THE CLOUDS sont à eux trois une invitation au voyage. Jouant sur un chant diaphonique, le duo de chanteuses emplit l’espace de remarquable façon.
Des terres d’Irlande aux rives du Gange, en passant par Berlin, les mélodies distillées par le trio vous envoutent véritablement. Après une petite hésitation, le public entre dans la danse. De ci de là le pied marque la cadence, l’épaule chaloupe, comme sur le blues groovy de Take Away My Love, la salle est acquise.
Il suffit de fermer les yeux et de se laisser porter par ces voix sublimes. Le jeu et le toucher  de Mathias à la guitare sont brillants. Il vous transportera comme sur Find Your Love qui m’a fait parcourir une Irlande chère à mon cœur.
Je suis tombé sous le charme du trio il faut bien l’avouer, capable d’évoluer dans des styles aussi variés que le Blues, le Jazz le tout sur une base folk. Chargé en émotion,  les compositions interprétées ce soir étaient parfaites pour mettre la salle en chauffe. Bravo !

Il n’est pas encore 21h00 quand Alejandra prend possession de la scène, accompagnée de son guitariste jean sebastien williams et de Niko Deutsch à la contre basse.
Avec toujours de bons mots à l’attention du public ou de ses compagnons de route, comme pour vaincre une timidité non feinte.
Comme à son habitude, la belle évolue pieds nus, vêtue d’une robe noire simple et élégante. Elle me fait penser à la gitane qui ornait les paquets de cigarettes éponymes.
Semblant toujours sur la brèche, en équilibre précaire, elle distille un genre auto étiqueté world-infused alt-pop, inclassable avant tout. Alejandra est habitée par les émotions qu’elle nous transmet, qu’elle partage. A la fois facétieuse et triste, elle nous prend à contrepied.
A nouveau ce soir l’artiste nous invite au voyage, de ceux qui nous emmènent à travers des territoires émotionnels riches et denses, flattant nos sens et comblant nos attentes.

Son album « La Boca » est joué dans ses grandes largeurs ce soir, oscillant entre compositions éthérées, propices à l’évasion, et d’autres plus sombres en passant par certaines « jazzy ». C’est une palette d’émotions que nous propose le catalogue d’Alejandra Ribera.
La connivence entre les musiciens sur scène ajoute à l’impression de sérénité qui se dégage de la prestation ce soir. On se sent tout simplement bien, coupé du monde et de ses turpitudes, bercé par les feulements d’Alejandra.

A la fois douce et féroce, sa voix semble jouer avec vous. Alejandra est en transe lorsqu’elle chante, son corps se plie, son visage se tord, elle raconte et vit son histoire. 

Après une heure trente de transport, il est temps de nous quitter, sur une dernière chanson qu’elle interprétera seule. Elle nous jouera d’ailleurs un nouveau et superbe titre d’un prochain album à venir.
Alejandra quitte la scène sous des applaudissements nourris, laissant une salle comblée par un set remarquable et sensuel. Brillant !

 

Un grand merci à Sabine de ZAMZARA Productions pour avoir rendu ce report possible.

 

 

 

Related posts

William Duvall @ Les Étoiles, Paris (75)

Elody

THE CHURCH – OLLEBIRDE @ Le New Morning

Stephan Birlouez

STICKY BOYS – SPARK GAP : Release Party au Divan du Monde

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.