Among The Living
Live Report

GIRLSCHOOL + WILD DAWN @ la Boule Noire – Paris


Girlschool + Wild Dawn à la Boule Noire

le 31 mai 2013

 
Voici une affiche comme je les aime, promesse d’une soirée électrique et bien Rock ‘N’Roll.
En effet ce soir la Boule Noire accueille les Girlschool qui fêtent leurs 35 ans de bons et loyaux services à la cause métallique, ainsi que la promotion de leur Hit and Run revisited, album mythique de la formation.

Pour les avoir vus au dernier Raismes Fest l’année dernière, je sais à quoi m’attendre question énergie.

 
 
 
 
 
Mais pour l’heure c’est aux Orléanais de Wild Dawn de faire monter la température, et les quatre gus maitrisent parfaitement le sujet.  Véritables acharnés de la scène, les Wild Dawn nous livrent un set de pure énergie ou leur Rock puissant est on ne peut mieux calibré en guise d’ouverture des Girlschool.  
Délivrant un métal varié et remarquablement interprété,  il leur faut moins d’une petite heure pour retourner la Boule Noire et faire l’unanimité.
J’ai réellement pris une baffe dans la gueule avec la prestation des Orléanais que j’avais malheureusement ratés au PMFF. Leur set est festif et la qualité des zicos et de leurs compos accrocheuses les rend terriblement efficaces.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

La cohésion du groupe et leur énergie forcent le respect.
Tous au taquet, Romain (le Grateux) finira en solo dans le public sur une reprise de Slash’s Snakepit : que du bonheur ! Huit morceaux plus tard la salle est chauffée à bloc, contrat rempli. 

Ne les ratez pas au Hellfest prochain, ils seront au Metal Corner du 20 juin à 22h25 et croyez-moi ça dépote.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
A 21h00 les sirènes retentissent, la salle est comble et résonne sous les clameurs d’un public fébrile. Kim, Denise, Enid et Jackie investissent la scène en nous offrant un Démolition Boys qui donne d’emblée un aperçu de ce que les Girls vont envoyer durant leur Set.  Les Girlschoolsont à l’aise, tout sourire et visiblement contentes d’être là, distillant un Rock’n’Roll de type Kick Ass qui vous secoue l’échine et vous met les cervicales à rude épreuve.
 
Enid toujours à fond!  
 
Il faut dire qu’elles sont sur la route depuis un moment, écumant les festivals et autre salles de concerts du monde entier, et ce depuis 35 ans maintenant (avec un break de 10 ans c’est vrai). Kim, campée devant son micro assène les titres sans pitié pour le public. La machine est bien huilée et lancée à toute blinde. Denise martèle ses futs  comme un forgeron. Enid prend la pose en claquant des lignes de basse ultra efficaces. Quand à Jackie : aussi agréable à regarder  qu’à écouter…
 
Jackie & Kim au taquet!  
 
Les meilleurs titres des Girlschool y passent. Du terrible Hit And Run capable de retourner n’importe quelle salle à l’énervé Screaming Blue Murder en passant par  I Spy en hommage à  Ronnie James Dio. La salle est acquise et fusionne avec le groupe. Ce set est une vraie réussite et se termine sur un attendu Emergency qui met littéralement le feu.
Les vénérables égéries du métal reviendront interpréter deux titres en guise de rappel avec C’mon Let’s Go et l’inévitable reprise de ZZ Top Tush.
 
 
Une fois de plus le concert s’achève avec un gout de trop peu. Quasiment une heure et demi de gros son, et une furieuse envie d’en découdre encore. Je me serai bien écouté un  Breaking All The Rules , mais bon… On ne peut pas tout avoir.
Dites-vous bien que si elles venaient à passer dans votre coin, ne pas aller les voir serait un manque de tact doublé d’une occasion gâchée de passer une très bonne soirée.
 

 

Cette tournée « 35 years on the road » est une réussite,  ancrant définitivement  Girlschool au panthéon des grands du Rock au sens large. Chapeau bas les filles.
 
 
Setlist Girlschool
Demolition Boys
Not for Sale
The Hunter
Hit and Run
I Spy
Never Say Never
Everything’s the Same
Screaming Blue Murder
Future Flash
Kick It Down
Watch Your Step
Take It All Away
Yeah Right
Race with the Devil
Emergency
Rappel
C’mon Let’s Go
Tush ( ZZ Top)
 
Setlist Wild Dawn
 
Bitter Mind
Now Or Never
Plague
Back On Track

I’m My Own Worst Enemy
Better Days
Mean Bone
IVGTR

Related posts

Korpiklaani + ARKONA, TROLLFEST et HEIDEVOLK

Aure Briand Lyard

ACCEPT + THE NEW ROSES @ Le Trianon Paris

Stephan Birlouez

ULTRA VOMIT + FURIES @l’alhambra Paris

Emmanuelle Neveu

1 commentaire

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.