HANNAH WILLIAMS & THE AFFIRMATIONS
L’alimentation Générale
Vendredi 20 janvier 2017


Pour celles et ceux qui ne connaissent pas Hannah Williams, commençons par les présentations avant de pénétrer dans l’Alimentation Générale qui la reçoit ce soir. Accompagnée des Tastemakers, la chanteuse de Bristol sort ‘A Hill Of Feathers’ en 2012 et revient en 2016 avec un nouvel album de soul de grande qualité, ‘Late Nights & Heartbreak’ et un nouveau groupe pour l’accompagner : The Affirmations. Acclamée par la regrettée Sharon Jones, Hannah Williams devrait se faire place logique et méritée dans le monde de la soul dans les prochaines années. C’est en tous les cas tout le mal que l’on peut lui souhaiter.

Les présentations faites, entrons donc dans l’Alimentation Générale. En franchissant les portes de la salle, la scène ne se remarque pas tout de suite tellement elle est…minuscule. Difficile d’imaginer qu’un guitariste, un bassiste, deux cuivres, un batteur, un clavier, deux choristes et Hannah vont réussir à y tenir. Et pourtant, ils y arriveront !

HANNAH WILLIAMS


Vers 21h30, les musiciens investissent la scène et lancent l’instrumental ‘7 am to Seville’. Une fois installé, personne ne bougera ! Comme son nom l’indique, une influence très latine imprègne ce premier morceau. Un court solo de batterie termine le titre et Hannah arrive à son tour accompagnée de ses choristes, Hannah Nicholson et Victoria Klewin, sexy en diable et voix bien agréable ! A noter, ce soir, pas de première partie.

Tame In The Water’ tout en feeling poursuit l’entame de cette soirée pour laquelle un public assez fourni s’est déplacé. Après un plus relevé ‘Calling Me Back’, Hannah et ses Affirmations lancent ‘Fool’, véritable bombe soul de haute qualité. Un régal. Les spectateurs apprécient et le montrent.

Désormais pieds nus, la chanteuse nous explique qu’elle ne parle pas trop français, s’en excuse, introduit sa nouvelle formation. L’anglaise a un excellent contact avec le public. Sympathique, souriante, non dénuée d’humour, c’est sur elle que repose toute l’animation scénique. Franchement à l’aise dans l’exercice, elle gère aussi les imprévus quand James Graham rencontre un léger problème au démarrage du morceau suivant et la chanteuse d’expliquer que l’instrument n’est pas celui de James et que le musicien doit s’y habituer.


HANNAH WILLIAMS


Late Nights & Heartbreak’ très jazzy continue cette belle soirée à laquelle ‘In Your Arms’ offre un moment plus calme et doux. Et une fin vocalement très impressionnante !

Après un ‘Fighting Your Shadows’ très apprécié par l’assistance, Hannah demande aux fans s’ils vont bien et confie qu’ils sont un public génial et qu’elle les aime ! Elle en profite aussi pour vanter tous les produits disponibles au stand de merchandising. La soul se fait peut-être plus ancienne mode sur les magnifiques ‘Another Sunrise’ ou ‘Ain’t Enough’ et personne ne s’en plaint. C’est aussi là que réside le talent de l’anglaise : le mélange réussi des influences.

Une pique sur Donald Trump plus tard, la voix de Hannah Nicholson vous scotche littéralement lors de l’intro de ‘Your Luck Can Change’. Ébouriffant ! Assez magique même. Autre moment de magie, plus long celui-là : la reprise de ‘Dazed And Confused’, le classique de Led Zeppelin qui nous emmène dans un étonnant voyage musical. Quelle intensité au niveau des voix ! Quelle performance que cette transposition ! Quelle intelligence ! Exceptionnel.


HANNAH WILLIAMS


Women Got Soul’ qui suit permet à Hannah de solliciter le public, d’interagir avec lui, de le faire chanter avant que le concert ne se termine vers 23h00 sur un duo Hannah et James au piano.

Hannah Williams aura offert avec ses Affirmations une sacrée prestation ce soir malgré l’écrin. En effet, la salle, la scène ne sont pas idéales très honnêtement pour qu’un groupe donne sa meilleure performance – à noter que côté son, le tout était très correct. Pour autant, le public a été conquis, à juste titre. La personnalité d’Hannah, sa présence, son humour, sa proximité y sont pour beaucoup. Tout comme la qualité musicale des morceaux. Le groupe assurera la première partie de Marta Ren au Tamanoir de Gennevilliers le 1er Mars. Si vous habitez dans le coin, ne loupez ce superbe programme !



SetList

7am To Seville

Tame In The Water

Callin’ Me Back

Fool

Late Nights & Heartbreak

In Your Arms

Fighting Your Shadow

Still In My Head

Another Sunrise

Ain’t Enough

Your Luck Can Change

Dazed and Confused (reprise de Led Zeppelin)

Woman Got Soul

Only With You

Leave a reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Qui sommes nous

Une équipe animée par une passion commune des ambiances live, collant au plus près de l’actualité musicale. Among The Living vous fait (re)vivre des moments forts à travers ses articles. Enjoy !

Nous suivre

Nous contacter

Among The Living © 2019