Among The Living
Live Report

PERSEFONE + LOCH VOSTOK + ONE HOUR HELL – Paris

La Boule Noire – Paris – 28 Aout 2015

C’est dans une Boule malheureusement bien vide que ce soir, accompagné par une bonne bande d’amoureux de la bonne musique, je vais prendre une grosse, voire une très grosse claque, de la part des petits gars de PERSEFONE, venant tout droit d’Andorre, qui se font décidément trop rares dans notre hexagone. Pour accompagner ces braves, les vikings suédois de LOCH VOSTOK et les non moins suédois thrasheux de ONE HOUR HELL.

Pour commencer cette soirée qui s’annonce particulière en raison du très faible nombre de spectateurs (40 personnes je dirais…) ONE HOUR HELL se jette sur la piste pour un court set.
Malgré le peu d’entrain des rares spectateurs present dans le pit, les suédois n’ont pas démérités avec leur Thrash/Death plutôt efficace. Faisant contre mauvaise fortune bon cœur, les cinq bucherons ont envoyé du bois. Précis et efficaces ils ont fait le boulot.


 

One Hour Hell
One Hour Hell

 

On enchaine donc avec LOCH VOSTOK que j’ai eu l’occasion de découvrir l’avant-veille, histoire de m’informer et de déchanter en me rendant compte que ce n’est absolument pas ma came et que la production, même sur album, est mauvaise…L’impression est confirmée durant leur set de 40 bonnes minutes où vont s’enchainer les galères Spinal Tap ( le bassiste qui disparait de scène suite à un problème au début du premier morceau, le guitariste chanteur qui casse ses cordes de guitare en plein morceau et qui se retrouve avec une guitare de remplacement qui n’est pas accordée au même accordage, un son brouillon…) , une alternance de voix growl et claire pas vraiment réussi et un groupe qui passe plus de temps à parler entre eux qu’au public.

Les quelques applaudissements sont polis mais sans plus et cela se comprends lorsque l’on voit les t shirt dans le public (Periphery, Tesseract, etc…) qui vont dans le sens musical de PERSEFONE .


 

Loch Vostok
Loch Vostok
Loch Vostok

 

On arrive donc au plat de résistance, voire même aussi, le petit dessert qui fait plaisir avec la cerise dessus et le verre de digestif gratuit : les Djent /Death metalleux de PERSEFONE qui, malgré le peu de gens dans la salle, ont vraiment l’air de s’amuser. Le groupe est là, amputé de leur bassiste et avec un petit nouveau a la guitare rythmique mais qu’importe , dès les premières notes de la première chanson,   issue de leur dernier opus Spiritual Migration, le public (dont moi) se met à bouger et à prendre son pied.

Aucun doute, c’est ultra en place, bien que la musique soit très technique, le chanteur ne se ménage pas sur la scène pour nous faire Headbanger, le soliste a le sourire aux lèvres du début à la fin du concert, le claviériste qui assure le chant clair chant vraiment correctement LUI. Bref, rien a dire, c’est parfait, vraiment ! C’est intense, la setlist est excellente et, dans la seconde partie du show le groupe se fend d’un medley Star Wars sauce Heavy Metal (comprenant entre autre la marche impériale et la chanson de la cantina) qui me rend totalement fou.

Chaque fin de chanson est accueillie avec un tonnerre d’applaudissement et l’espace d un instant j’ai vraiment l impression qu’il y a plus de 100 personnes dans cette boule noire ! A la fin du set, qui arrive hélas trop tôt, le groupe se voit offrir un tonnerre d’applaudissement qui leur donne envie d’immortaliser le moment avec une photo et ce malgré le peu de gens dans la salle, c’est dire si eux aussi ont ressentis les bonnes vibrations de ce moment.
Malgré un début difficile se concert se conclut de la plus belle des manières et il me tarde de revoir ces joyeux lurons sur scène.

 


 

Persefone
persefone

 

Related posts

THE NEW ROSES + SWEET NEEDLES @Backstage Paris

Krist N'Rock

EPICA – DRAGONFORCE live @ L’Olympia PARIS 29/01/2015

Stephan Birlouez

HELLFEST 2018 – Première impression à chaud.

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.