ANA POPOVIC
Le New Morning – Paris
Mardi 2 Avril 2019




Mardi 2 Avril 2019, c’est la très talentueuse guitariste serbe Ana Popović qui était à l’affiche du New Morning, dans le cadre de sa tournée ‘Like It On top’ (album sortie en 2018), album qui est une véritable ode aux femmes modernes, entreprenantes, innovantes…
On retrouve donc une nouvelle formation en sextuor pour cette tournée : Ana Popović au chant/guitare, Michele Papadia aux claviers (dont un magnifique Fender Rhodes Mark I  suitcase de 1969), Cédric Goodman’ A LA BATTERIE (Internet ayant transformé Cédric en bassiste), Buthel Burns A la BASSE (et non aux fûts), et enfin pour apporter une couleur Jazzy, une section cuivre avec Claudio Giovagnoli au Saxo et enfin David Ghidoni à la trompette.



Point de première partie ce soir,  avant qu’Ana ne monte sur la scène du ‘New-Morning’ quasi complet, ce sont ses musiciens qui se mettent en place, et qui commence par chauffer la salle pendants quelque minutes avant qu’elle ne fasse son apparition vêtue d’un jeans noir customisé d’une tête de mort en strass rouge. Une fois sa stratocaster empoignée fuse les premières notes du très bluesy  & rythmé « Ana’s Shuffle » et déjà résonne les premiers solos d’Ana, et c’est toujours aussi impressionnant d’observer sa dextérité, tout juste si elle ne fait pas chanter sa guitare, et c’est partie pour le 1er acte de son concert. Bien souvent au ‘New Morning’ les concerts sont coupés en  2, avec une entracte d’une 10zaine de minutes à mi-concert.
Donc pour faire plaisir à ses  fans, elle va enchaîner pour le plus grand bonheur de la salle, 3 titres de son album phare ‘Can You Stand The Heat’ (sortie en 2013, d’ou elle piochera 6 titres au total lors de cette soirée ), nous aurons donc après son Shuffle, le  titre éponyme beaucoup plus Jazzy ou les cuivres apportent forcement un très grand soutien,  suivie de ‘Object of Obsession’  qui mettra bien en avant la frappe de Cédric, cette chanson oscillant entre le Jazz & le Blue, je pense que des chœurs auraient sublimés encore plus ce titre.
Avec son intro à base de cuivre, on reste dans le domaine du Jazz avec la chanson ‘Love you tonight’ issue de l’album Trilogy (dont 7 titres seront interprétés ce soir), et même si je ne suis pas très fan de Jazz, je dois admettre que Buthel avec sa basse, insuffle un groove énorme sur ce titre, et qu’elle permet à Claudio & David de faire leurs premiers solos de la soirée, et cette chanson va progressivement monté en intensité. J’aime beaucoup sa métamorphose.



Funkin’ Attitude sera le seul titre joué de l’album ‘Like It On Top’ aussi nom de la tournée, personnellement  ce n’est pas un coup de cœur, le coté Jazzy est pour moi trop linéaire, un peu l’impression de toujours entendre la même chose, cette chanson est je pense trop « Jazz Traditionnel »
Les 4 prochaines chansons seront issues de l’album Trilogy, notamment ‘New Coat Of Paint’ (reprise de Tom Waits), Train, Long Road Down, Womand To Love.
L’heure est venue pour le groupe de faire une petite pause, histoire également de permettre au public d’aller se désaltérer.
Afin de faire redémarrer au ¼ de tour son concert, Ana retourne en 2013 avec l’album fétiche des fans ‘Can You Stand the Heat’, c’est avec le « Can’t see, what you’re doing to me »  (reprise de Albert King),  Ana prendra beaucoup de plaisir dans cette 2eme partie à se rapprocher de ses musiciens, aussi bien de Michèle au Clavier ( coté jardin), que des cuivres (coté cour), bien souvent Ana, Bethel, Claudio & David se retrouvaient tous les 4 pour des petits battles, impros…
On reste toujours dans un registre très jazzy, quand Ana joue ‘FenceWalk’ ou ‘If Tomorrow Was Today’ même si parfois Ana fait resurgir un son bluesy de sa Strato.
Et puis on va progressivement se rapprocher de la fin du concert avec le medley ‘Going DownCrosstown Traffic’ respectivement des groupes ‘The Alabama State Trooper’ & ‘The Jimi Hendrix Experience’  et sur ce Medley, Ana laissera à chaque musicien la possibilité d’effectuer son solo. Bien que certaines personnes sont assez réticentes quand il y a des solos à rallonges, je dois reconnaître que c’était assez bien dosé, et  aussi bien Buthel que Cédric possédent un groove & une synchro incroyable, il y a une véritableme alchimie entre eux.
Ana nous gratifie en guise de rappel d’un « Mo’ Better Love » ou Buthel aura l’occasion de nous faire un ultime solo de basse (en slap), et c’est en apothéose qu’Ana tirera sa référence, saluant & remerciant de nombreuses fois son public français.

Merci à Sophie & Naurema pour l’accréditation.


ana popovic

Leave a reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Qui sommes nous

Une équipe animée par une passion commune des ambiances live, collant au plus près de l’actualité musicale. Among The Living vous fait (re)vivre des moments forts à travers ses articles. Enjoy !

Nous suivre

Nous contacter

Among The Living © 2019