Among The Living
Live Report

RAISMES FEST 2015

Raismes fest 2015

Retour sur un festival « coup de cœur », pour sa convivialité, sa taille humaine et son coté familial. Cette année le RAISMES FEST ouvrait pour la 17eme fois les grilles du château de la princesse d’Arenberg (plus là depuis longtemps), avec une affiche bien Rock et calibrée pour plaire au plus exigeant des hardos.
Les réjouissances ont lieux sur deux jours cette année, commençant dès le vendredi 18h00 (enfin horaire prévu au départ sans compter sur une panne d’électricité qui décalera le début des sets de plus d’une heure) pour une mise en chauffe avec du lourd comme les FREAK KITCHEN, ELDORADO, MAX-PIE et X-RATED.

 

Les X-RATED mettront bien en chauffe la pelouse du château, avec leur Hard-Rock bien lourd et aux inspirations Sabbathiennes. Le trio est volontaire et bien carré. Les français envoient sans ménager leur peine. Une bonne entrée en matière !

Autre set efficace que celui des belges de MAX PIE, habitués des lieux (Edition 2012), fort d’un nouvel et excellent opus Odd Memories. La bande de Tony Carlino nous livre une prestation excellente et pêchue, à l’image de leur dernier album. Le quatuor distille un power métal tirant sur le prog, ultra efficace sur scène et bien en place. Les gus ont de la bouteille il faut le dire, et ils prouveront une fois de plus ce soir la grande qualité du line up et de ses compositions.

C’est une très grosse impression que m’ont laissé les espagnols d’ELDORADO, avec leur hard rock classieux servi par des musiciens hors pairs. Le quatuor a littéralement envouté les quelques âmes présentes sur la pelouse du château de Raismes, à coup d’orgue Hammond et de lyrics superbes magnifiés par la voix de Jésus Trujillo. Distillant un Hard Rock efficace au doux accent de Heavy old school, ELDORADO aura fait monter la température dans nos corps, alors que celle de la soirée commence sérieusement à descendre. Je vous invite chaleureusement à écouter les méfaits des espagnols, car c’est du très bon.

Pour clore cette première journée à l’allure de Warm Up, c’est au tour du trio déjanté de FREAK KITCHEN de se produire. Les suédois sont une vraie gâterie à voir sur scène. La setlist est redoutable, avec quelques titres que je n’avais pas entendus en live comme Blind ou Raw.
Les échanges avec le public sont nombreux et bien poilants. Les « à poils » lancés joyeusement de la foule feront bien marrer Mathias, le chanteur/guitariste, qui s’interrogera à haute voix sur le pourquoi les français veulent toujours voir son pénis suédois ?

Entre deux digressions sur le montage d’un fan club pour le Taboulé par Christer, les FREAK KITCHEN vont une fois de plus donner dans l’excellence. A l’image des titres ultra barrés, comme l’excellentissime (Saving Up) For An Anal Bleach (je vous laisse traduire…) ou encore Sloppy, leur musique n’en est pas moins un monument de technicité.
On ne pouvait pas rêver mieux que ce groupe pour mettre en chauffe ce RAISMES FEST 2015, et la prestation a été à la hauteur des espérances. Ils finiront en beauté sur Freak Of The Week suivi de My New Haircut en guise de rappel. Bravo !

 


RAISMES FEST 2015
RAISMES FEST 2015
RAISMES FEST 2015
RAISMES FEST 2015
RAISMES FEST 2015
RAISMES FEST 2015
RAISMES FEST 2015
RAISMES FEST 2015
RAISMES FEST 2015

 

Après une bonne nuit de sommeil réparateur et un passage au bistrot chaleureux de la place de l’Eglise à Raismes, direction le château de la princesse machin. La météo n’apprécie visiblement pas le métal, attendant la prise de scène des DEADLINE pour commencer à déverser sa flotte ! Les parisiens auront fort à faire pour ouvrir les hostilités devant un pit assez peu fournit il faut bien le dire. Délivrant un Rock bien couillu et efficace les DEADLINE placeront la barre haute, faisant un peu oublier les affres d’une météo peu clémente.

Les BLACK JUJU porteront aussi haut la qualité des groupes français présents sur cette édition. Avec leur atmosphère bien noire, des variations surprenantes et un son bien lourd, les BLACK JUJU ont envoyé un set de qualité qui a fait le boulot.

Que dire des KING OF THE NORTH qui investissent la mainstage sous une pluie qui ne s’arrête pas ? Ce power duo australien (et oui, difficile de faire plus restreint), composé d’un grateux et d’un batteur botteront le cul d’une assistance planquée sous les tentes ou saucissonnée dans un Pancho. Les deux lascars donnent de la voix sur leur stoner ultra rude et efficace, s’accompagnant à coups de riffs incisifs pour Andrew Higgs et de tabassages de peaux pour le cogneur Danny Leo.
La recette est excellente, le public ne s’y trompe pas et la qualité du set fait le reste. Un set hélas écourté un peu sèchement pour laisser la place au groupe suivant sur la scène découverte. Une grosse claque pour ma part !

Autre belle surprise de cette journée avec la prestation des NITROGODS, un power trio en mode Motorhead’s like mais avec une vraie identité propre ! Les allemands ne font pas dans la dentelle et distillent un pur Hard Rock bien gras et rugueux, le tout arrosée d’humour et de guinness. Pendant 45 minutes ils vont botter le cul d’un public sous le charme de ces rockers généreux ! A l’image du chanteur/Bassiste Oimel Larcher leur musique est truculente, volumineuse et joviale !

Autre groupe français attendu aujourd’hui sur la scène découverte avec les ONE EYE DOLLAR et leur Stoner qui sent bon le sable US. Les nordiste ont livré une bonne prestation, finissant même sur une reprise de DOWN, Bury Me In Smoke, ce groupe même qui marque une influence majeure pour les ONE EYE DOLLAR.

Le grand nord ne nous envoie pas que du temps pourri et glacial, la preuve en est avec les THE VINTAGE CARAVAN et leur rock teinté seventies. Comment vous dire… C’est juste du Rock avec un grand R. Chaleureux, varié et énergique, le trio Islandais a envoyé une heure de bonnes vibrations vintage. Une des prestations qui m’aura laissée sur le cul ce samedi. Tinté de blues ce trio nous a emmenés loin !

J’ai raté la prestation des 58 SHOTS qui, parait-il, fut vraiment très bonne. Une autre fois surement !

PAT O’MAY est probablement le plus irlandais des français, et sa musique s’en ressent carrément. Son Hard-Rock classique fortement teinté de Gary Moore, Thin Lizzy et autre calibre du genre, fera littéralement revenir le soleil dans le cœur de tous les festivaliers. Comment résister à Over The Hill And Far Away la reprise de son pote Gary Moore, véritable machine à survoler les côtes irlandaises. Une très belle prestation donnée par un musicien hors pair au palmarès impressionnant. Le reste de la tribu n’est pas moins bon, et nous auront le droit à quelques joutes de très très haut niveaux. Bravo.

Les TOYS IN THE FOREST font le boulot sur la scène découverte. Les Lillois, habitués des clubs, envoient un Rock bien balancé et brossent un large tour d’horizon avec des titres aux multiples influences.


 


 

X-RATED @RAISMES FEST 2015

X-RATED @RAISMES FEST 2015

X-RATED @RAISMES FEST 2015

MAX PIE @RAISMES FEST 2015

MAX PIE @RAISMES FEST 2015

MAX PIE @RAISMES FEST 2015

MAX PIE @RAISMES FEST 2015

MAX PIE @RAISMES FEST 2015

MAX PIE @RAISMES FEST 2015

MAX PIE @RAISMES FEST 2015

MAX PIE @RAISMES FEST 2015

MAX PIE @RAISMES FEST 2015

ELDORADO @RAISMES FEST 2015

ELDORADO @RAISMES FEST 2015

ELDORADO @RAISMES FEST 2015

ELDORADO @RAISMES FEST 2015

ELDORADO @RAISMES FEST 2015

ELDORADO @RAISMES FEST 2015

FREAK KITCHEN @RAISMES FEST 2015

FREAK KITCHEN @RAISMES FEST 2015

FREAK KITCHEN @RAISMES FEST 2015

FREAK KITCHEN @RAISMES FEST 2015

FREAK KITCHEN @RAISMES FEST 2015

FREAK KITCHEN @RAISMES FEST 2015

DEADLINE @RAISMES FEST 2015

DEADLINE @RAISMES FEST 2015

DEADLINE @RAISMES FEST 2015

DEADLINE @RAISMES FEST 2015

DEADLINE @RAISMES FEST 2015

BLACK JUJU @RAISMES FEST 2015

BLACK JUJU @RAISMES FEST 2015

BLACK JUJU @RAISMES FEST 2015

KING OF THE NORTH @RAISMES FEST 2015

KING OF THE NORTH @RAISMES FEST 2015

KING OF THE NORTH @RAISMES FEST 2015

KING OF THE NORTH @RAISMES FEST 2015

KING OF THE NORTH @RAISMES FEST 2015

NITROGODS @RAISMES FEST 2015

NITROGODS @RAISMES FEST 2015

NITROGODS @RAISMES FEST 2015

NITROGODS @RAISMES FEST 2015

NITROGODS @RAISMES FEST 2015

NITROGODS @RAISMES FEST 2015

THE VINTAGE CARAVAN @RAISMES FEST 2015

THE VINTAGE CARAVAN @RAISMES FEST 2015

THE VINTAGE CARAVAN @RAISMES FEST 2015

THE VINTAGE CARAVAN @RAISMES FEST 2015

THE VINTAGE CARAVAN @RAISMES FEST 2015

THE VINTAGE CARAVAN @RAISMES FEST 2015

THE VINTAGE CARAVAN @RAISMES FEST 2015

ONE EYE DOLLAR @RAISMES FEST 2015

ONE EYE DOLLAR @RAISMES FEST 2015

ONE EYE DOLLAR @RAISMES FEST 2015

ONE EYE DOLLAR @RAISMES FEST 2015

ONE EYE DOLLAR @RAISMES FEST 2015

PAT O'MAY @RAISMES FEST 2015

PAT O'MAY @RAISMES FEST 2015

PAT O'MAY @RAISMES FEST 2015

TOYS IN FOREST @RAISMES FEST 2015

TOYS IN FOREST @RAISMES FEST 2015

TOYS IN FOREST @RAISMES FEST 2015

TOYS IN FOREST @RAISMES FEST 2015

BONAFIDE @RAISMES FEST 2015

BONAFIDE @RAISMES FEST 2015

BONAFIDE @RAISMES FEST 2015

BONAFIDE @RAISMES FEST 2015

BONAFIDE @RAISMES FEST 2015

GOTTHARD @RAISMES FEST 2015

GOTTHARD @RAISMES FEST 2015

GOTTHARD @RAISMES FEST 2015

GOTTHARD @RAISMES FEST 2015

GOTTHARD @RAISMES FEST 2015

GOTTHARD @RAISMES FEST 2015

GOTTHARD @RAISMES FEST 2015

GOTTHARD @RAISMES FEST 2015

GOTTHARD @RAISMES FEST 2015

GOTTHARD @RAISMES FEST 2015

GOTTHARD @RAISMES FEST 2015

GOTTHARD @RAISMES FEST 2015

WIZZÖ @ RAISMES FEST 2015

WIZZÖ @ RAISMES FEST 2015

WIZZÖ @ RAISMES FEST 2015

WIZZÖ @ RAISMES FEST 2015

WIZZÖ @ RAISMES FEST 2015

THE QUIREBOYS @RAISMES FEST 2015

THE QUIREBOYS @RAISMES FEST 2015

THE QUIREBOYS @RAISMES FEST 2015

THE QUIREBOYS @RAISMES FEST 2015

THE QUIREBOYS @RAISMES FEST 2015

Les photos en HD


 

Gros morceau de la journée qui déboule sur scène avec les BONAFIDE . Les suédois ne font pas dans la demi-mesure, balançant un Hard-Rock bien calibré pour vous faire pêter les cervicales. Comme l’ont si bien écris les organisateurs du RAISMES FEST, Ikéa vend du bois, BONAFIDE l’envoie !
Vous retrouverez chez eux un peu de THE ANSWER savamment mixé avec du AIRBOURNE pour faire court. Durant 1h15 les suédois vont faire le show, un sans-faute qui marquera durablement le fest, notamment avec la montée sur scène de Spike des QUIREBOYS pour un titre mémorable. Rock will never die !

Moins de chance pour les français de WIZZÖ qui joueront alors qu’un déluge s’abat sur le site. De ce fait la pelouse se retrouve désertée au profit des tentes. Il en faudra plus pour déstabiliser le groupe et les empêcher d’envoyer la sauce. La prestation fut parfaite pour réchauffer les courageux et préparer le Raismes Fest à la tornade suivante.

Ah les QUIREBOYS, quel groupe incontournable pour tous les amoureux de la scène. Après les avoir vus au HELLFEST cette année, voici un bis repetita qui confirme (s’il en était besoin) que THE QUIREBOYS est un vrai groupe Rock’N’Roll ! Les anglais nous régalent ce soir, avec une setlist aux petits oignons. La part belle est faite à leur premier méfait, pour finir en apothéose sur Sex Party avec les furieux de BONAFIDE en special guest.

Difficile de jouer après THE QUIREBOYS, challenge que relèveront brillamment les frenchies de BACKTRACK LANE , en clôture de la scène Découverte. Il faut dire qu’ils envoient du bois, distillant un Hard Rock bien costaud et redoutablement bien joué. Encore un groupe qui participera activement à la valeur qualitative de l’affiche du RAISMES FEST 2015.

Nous voici déjà à la fin des festivités, avec un gros morceau attendu par la majorité des festivaliers. Les suisses de GOTTHARD investissent les planches devant un pit généreusement fournit qui n’aura de cesse d’acclamer le groupe. Les GOTTHARD vont une fois de plus donner le meilleur d’eux même, avec une setlist bien rodée (même si elle n’a pas beaucoup changée depuis 2014 lors de leur passage à Paris au Trabendo), éprouvant sur scène leur dernier opus : Bang !
Ouvrant sur le titre éponyme du dernier album, le concert de ce soir sera une nouvelle fois de haut niveau, ne laissant que peu de place à l’erreur. Sister Moon, Starlight, What You Get et j’en passe et des meilleures, sont un exemple de titre joués ce soir. Sur Lift U Up ils feront même monter sur scène un fan pour donner de la voix sur le refrain imparable du titre.
Ils finiront, comme à l’accoutumé, sur le classique Anytime Anywhere pour clore définitivement cette Édition 2015.

Voici comment se passe le RAISMES FEST, une programmation équilibrée et soignée, une équipe de bénévoles au petit soin, mais surtout une ambiance conviviale que l’on ne retrouve pas ailleurs. En fait ici on est un peu en famille, et mise à part la météo (on ne peut pas tout maitriser…), ce cru 2015 fut vraiment de qualité. Vivement l’année prochaine.

 

Related posts

Skip the Use @Elysée Montmartre – Paris

Francois Capdeville

DESTRUCTION – FLOTSAM & JETSAM – ENFORCER – NERVOSA @La Maroquinerie Paris

Stephan Birlouez

BLACK SABBATH – UNCLE ACID & THE DEADBEATS à Bercy

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.