Among The Living
Live Report

THE PRETTY RECKLESS – THE CRUEL KNIVES @Le Bataclan – Paris

THE PRETTY RECKLESS – THE CRUEL KNIVES
Le Bataclan – jeudi 26 Janvier 2017

 


 

C’est un BATACLAN affichant complet qui accueille ce soir THE PRETTY RECKLESS, groupe attendu de pied ferme par une horde de fans visiblement bien excités par l’affiche.  C’est fort de leur nouvel album Who You Selling For, qui a reçu un très bon accueil, que Taylor Momsen et ses guys viennent mettre le feu au Bataclan.
Les PRETTY RECKLESS sont accompagnés ce soir des anglais de THE CRUEL KNIVES, nés des cendres du groupe Heaven’s Basement dont sont issus Sid Glover (chant) et Rob Ellershaw (basse), pour mettre en chauffe un jeune public déjà bien au taquet.

Il est 20h quand le quatuor entre sur scène, mené par un Sid Glover plutôt loquace qui harangue la foule sous les cris épars de quelques minettes acquises. Les gus distillent un Rock énergique plutôt sympa, un peu trop convenu à mon gout, mais qui fait le boulot.
Le son est bon, les musiciens bougent bien sur scène, en particulier le guitariste qui finira torse poil en mode beau gosse pour le plus grand plaisir de la gente féminine.  
Les titres s’enchainent mais ne parviennent pas à m’accrocher plus que ça. Même les plus couillus me laissent sur ma faim : il manque un truc pour faire la différence.
Malgré tout, le quatuor remplit parfaitement la tâche qui était la sienne, livrant un Bataclan bien en voix aux américains.




J’avoue que je ne connaissais pas plus que ça les PRETTY RECKLESS, si ce n’est qu’une écoute du dernier opus et l’effervescence « people » qui tourne autour de la chanteuse/actrice/mannequin Taylor Momsen. Je dois dire que leur dernier album Who You Selling For est une réussite à bien des égards, faisant taire les mauvaises langues quant au talent de la belle.
C’est vêtue de cuir noir que Taylor ouvre le bal avec Follow Me Down, de l’album Going To Hell , provoquant une immédiate hystérie dans la salle. Les lights collent bien à l’ambiance des titres, Taylor est à l’aise et s’accroche à son micro pour nous balancer un Since You’re Gone bien couillu, avec l’indéfectible Ben Phillips à la guitare contre lequel elle ira se lover.
La setlist parcourt généreusement l’ensemble de la discographie du groupe, avec cinq titres tirés du dernier opus.
Rapidement Taylor laissera tomber son pardessus en cuir noir pour finir le concert en t-shirt sans manche à l’effigie du groupe, plus à l’aise dans cette ambiance surchauffée. 
Comme à son habitude Taylor endosse souvent la guitare pour la partie rythmique, et il est aussi bien évident que ce n’est pas pour la photo. La belle cale sa ligne de gratte tout en assurant son chant de brillante façon. Cette nana assure !
Mark Damon n’est pas en reste lui non plus. Bien qu’un peu plus discret, il assure sa ligne de basse et n’est pas là pour la figuration non plus. Le groupe est soudé et cela se voit du premier coup d’œil.
Le reste de la soirée n’est qu’un enchainement de classiques repris d’une seule voix par le Bataclan, le groupe est ici chez lui.
Ils finiront en beauté sur un Fuck Up World sur lequel Taylor s’accompagne avec un tambourin, alors que le public reprend les paroles en chœurs. Jamie Perkins terminera le set sur un solo de batterie couvrant à peine les hurlements de la salle.
Voilà, c’est terminé. Le merch a fait le plein, les fans sont aux anges, que demander de plus ? Ce fut une très bonne « découverte » pour moi, mes aprioris ont volé en éclats et c’est très bien comme ça.



Les Photos HD

Follow Me Down

Since You’re Gone

Oh My God

Hangman

Make Me Wanna Die

My Medicine

Prisoner

Sweet Things

Light Me Up

Who You Selling For

Just Tonight

Living in the Storm

Heaven Knows

Going to Hell

Take Me Down

Fucked Up World

 

 

Related posts

MOTOCULTOR FESTIVAL 2016

Emmanuelle Neveu

ADX – WILD DAWN – THRASHBACK au Divan Du Monde

Stephan Birlouez

EPICA – DRAGONFORCE live @ L’Olympia PARIS 29/01/2015

Stephan Birlouez

2 commentaires

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.