Among The Living
Live Report

Nikki YANOFSKY à L’Alhambra de Paris 15/10/2014


 
Après son passage plus que remarqué le 1er juillet dernier au Divan du Mondeou elle avait affiché complet, Nikki Yanofsky revient ce mercredi 15 octobre mettre le feu à l’Alhambra.
La jeune diva de vingt ans côtoie déjà du beau monde. Ayant travaillé avec Herbie Hancock, Phil Ramone, Will.i.am, Quincy Jones ou encore Elton John, Nikki Yanofsky va nous donner une nouvelle fois ce soir la preuve de son talent. 
 
C’est accompagnée de quatre musiciens, et vêtue d’une magnifique robe courte à paillettes, qu’elle fait son entrée sur scène devant un Alhambra ayant fait quasiment le plein. La belle attaque le set par le titre éponyme de son dernier album Little Secret, un morceau bien balancé qui groove comme il faut pour mettre la salle à température.
 
 
 
Nikki parle un français délicieusement accentué. En s’adressant ainsi à son public dans la langue de Molière elle touche juste et l’osmose opère naturellement. La setlist fait la part belle au rappel à la France avec C’est Si Bon, Bienvenue Dans Ma Vie ou encore sur Necessary Evil et son emprunt au morceau  Parce Que Tu Croisde Charles AZNAVOUR.
 
 
 
Ces pépites trouvent un écho bien naturel dans un Alhambra acquit à la jeune diva. Au croisement de la Pop et du Jazz, les compositions de Nikki YANOFSKY prennent toute leur ampleur sur scène, à l’image de Waiting on the Sun fleuretant délicatement avec une Soul envoutante.
 
La soirée alternera des mélanges de Jazz classique à l’image de You Mean the World to M, à d’autres plus aventureux et Pop comme sur la reprise arrangée de Louis Armstrong :  Jeepers Creepers 2.0.
A l’image de son dernier album, Nikki mêle naturellement un Jazz classique, voire retro, à de nouvelles tendances résolument modernes ce soir.
 
 
 
Très loquace avec le public, elle le fera même participer largement sur Knock Knock faisant alterner les voix féminines de la salle avec les masculines pour scander le refrain, jeux auquel le public se prêtera sans réticence.
 
Autre point fort de la soirée, avec l’illumination de la salle par les flashes des mobiles du public sur You’ve Changed, le tout à la demande de Nikki. Espiègle, tendre et pétillante à la fois, Nikki Yanofsky séduit tout autant par sa prestance que par sa voix de velours.
 
 
 
On passe inévitablement par une multitude d’états au fur et à mesure que les titres s’égrènent au long de la soirée. Avec I’d Rather Go Blind d’Etta JAMES elle  nous livre un titre intime, profondément ancré en elle, et cela s’entend dans l’interprétation.
Bang, signe un morceau digne de figurer sur la bande originale d’un film de James Bond, une vraie perle.
 
 
 
Le temps file sans que l’on ne s’en aperçoive, si bien que la fin du concert pointe le bout de son nez. Après un Medley de titres des 60’s, période bénie pour Nikki si il en est, Kaboom Pow viendra clore le set de manière festive ce concert juste parfait.
Sur l’insistance du public elle reviendra malgré tout pour un dernier titre chanté A Cappella celui-ci.  I’m Gonna sit right mettra un point final au tour de chant de l’enfant prodigue du Jazz.
 
 
 
Une soirée inoubliable qui laisse un gout de trop peu. Si vous aimez le Jazz qui Wizz, qui Peps, qui surprend, alors cette artiste trouvera naturellement une place de choix dans votre discothèque. Pour les autres, il n’est jamais trop tard s’ouvrir à un autre genre !
 
SETLIST
  • Little Secret
  • Something New
  • Waiting on the Sun
  • Flyin’ Home
  • Blessed With Your Curse
  • You’ve Changed
  • C’est Si Bon
  • Jeepers Creepers 2.0
  • The Pick Up
  • Never Let me Go
  • Necessary Evil
  • Witchcraft (Frank Sinatra)
  • All In My Head
  • Bang
  • You Mean the World to Me
  • Knock Knock
  • 60s Medley
  • I’d Rather Go Blind (Etta James )
  • Kaboom Pow
Rappel:
  • I’m Gonna sit right

Related posts

ALEJANDRA RIBERA + HUMAN

Stephan Birlouez

HELLFEST 2017 : Live Report

Isabelle Tasset

Mass Hysteria – Zénith de Paris 06.12.2019

Justine Cannarella

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.