Among The Living
Live Report

ZEAL & ARDOR – PENSEES NOCTURNES – PRYAPISME – EDREMERION

ZEAL & ARDOR – PENSEES NOCTURNES – PRYAPISME – EDREMERION

Le Glazart – Paris

Mercredi 19 avril 2017

 


C’est une affiche un peu spéciale qu’accueille le Glazart ce mercredi soir, avec une poignée de groupes tous aussi hétéroclites qu’à la personnalité bien marquée.
En effet, la micro scène du 19éme voit l’ovni ZEAL & ARDOR s’y produire avec  les parisiens de PENSEES NOCTURNES et leur deglingo black métal, les inclassables PRYAPISME et les blackeux d’ EDREMERION pour une soirée qui s’annonce bien barrée.

Ce sont ces derniers qui ouvrent le bal avec un set de qualité, délivrant un Black métal inspiré. Le quintet est grimé, Peb (chant) occupe l’espace, évoluant à la manière d’un être primaire, parfaitement dans son rôle. Le rendu est bon, le son un peu moins, mais la qualité des compos fait le boulot. La salle commence à faire doucement le plein, ce soir on annonce quasiment un sold out.
Bien que pas forcément un adepte du genre, j’avoue qu’EDREMERION m’a fait une très bonne impression et donné l’envie d’en savoir plus. Avec une prestation courte et efficace EDREMERION a tenu parfaitement son rôle en mettant le Glazart dans l’ambiance. Bravo.



Changement de scène en mode « grand écart » avec les Clermontois de PRYAPISME et leur style inclassable déstructurant la musique à coups d’appareils bizarres. Véritables Dr Frankenstein de la musique, les gus mixent sans pitié de l’électro à du métal en passant par du jazz et du reggae le tout avec un esprit Zappa et une maestria brillante.  Ajoutez à cela un humour bien senti et vous aurez une vague idée du tableau.
Découvrant les hurluberlus ce soir, il m’a fallu deux titres avant de comprendre le truc. Visiblement je ne suis pas le seul et c’est plutôt rassurant. La surprise passée, la salle s’imprègne du concept et adhère à la démarche de PRYAPISME (et ce n’est pas facile de marcher avec un Pryapisme…).
Au final c’est brillant ! Les 5 musiciens sont accomplis et maitrisent parfaitement leur sujet. Techniquement c’est énorme et complexe, et j’ai carrément accroché au délire. Le public a bien reçu la prestation, la température est montée d’un cran, le remplissage de la salle aussi.



Entrent en scène les PENSEES NOCTURNES, véritable révélation pour moi ce soir, sous l’acclamation d’un public de fans bien en place. C’est le premier concert du groupe et ils placent d’entrée de jeu la barre haute. Véritable troupe de clowns tristes  grimés à la manière de processionnaires à tendance vaudou, ils mettront une ambiance de folie ce soir au Glazart.  Distillant un genre auto proclamé « Déglingué Black Métal », les gus nous délivrent des compos puissantes à la mise en scène classieuse. Avec un chanteur usant  alternativement du micro et d’un mégaphone, et cela quand il n’est pas accroché à sa trompette, évoluant en véritable front man charismatique allant jusqu’à descendre jouer dans le public, PENSEES NOCTURNES fait le show.Le seul bémol c’est qu’ils jouent dans le noir, et c’est bien dommage pour le public qui ne peut pas profiter pleinement de leurs maquillages.
C’est lyrique et décalé, il y a de l’accordéon, on est dans un cirque sombre à l’éclat d’obsidienne. J’ai adoré et je vous invite à découvrir cette troupe de saltimbanques à l’avenir déjà plus que prometteur. Bravo les gars et à très vite sur la route.



La salle est maintenant bondée, la chaleur à son comble et l’on sent l’impatience du public à voir cet ovni qu’est ZEAL & ARDOR. Ma curiosité est piquée au vif. Après avoir découvert ce projet aussi improbable qu’efficace monté par Manuel Gagneux, compositeur au combien sympathique et discret, que j’ai eu la chance d’interviewer il y a quelques semaines.
C’est dans une ambiance empreinte de mysticisme que Manuel entre en scène sans un mot, suivi de ses musiciens sous un enregistrement de Sacrilegium . Le décor est planté, tous sont de noir vêtu, les personnages sont bien en place et Manuel concentré.
Les premiers accords de In Ashes font basculer le public dans le délire. Le son est puissant, Manuel planté devant ses deux micros (l’un pour le chant clair, l’autre pour les growls) semble possédé. Il est littéralement entré dans son personnage, n’échangeant pas vraiment avec le public durant le set tant il est investi dans son interprétation. Le reste du groupe est au niveau, restituant parfaitement les ambiances et maitrisant les compos.
Bien entendu la setlist a été étoffée  de nouveaux titres (l’album faisant à peine 23 minutes), au total pas moins de 9 nouveaux morceaux du même acabit que les autres.
Question ambiance on est sur du haut niveau. Le public connait les paroles par cœur, l’osmose est parfaite.
C’est une vraie réussite, et l’on ne peut qu’être admiratif du résultat en live tant le challenge été élevé. La mise en scène est efficace et le visage de Manuel Gagneux fait le reste.
ZEAL & ARDOR finira son set par le désormais incontournable Devil Is Fine provoquant l’hystérie dans la salle et une grande émotion visible chez Manuel, remerciant son public la larme à l’œil.
Si Manuel Gagneux décide de poursuivre le projet, il est promis à un brillant avenir tant son concept est addictif. Il l’est aussi bien musicalement que conceptuellement, à la manière d’un GHOST (on peut sans hésiter le penser).

C’est une réussite totale et il me tarde déjà de les revoir sur scène.
Un grand merci à Roger de BASE PRODUCTION pour avoir rendu ce report possible.



 

 

SETLIST ZEAL & ARDOR

Sacrilegium I (enregistrement)

In Ashes

Servants

Come On Down

We Never Fall

Blood in the River

Row Row

Ship on Fire

Cut Me

Children’s Summon

Hold Your Head Low

Bury My Body

We Can’t Be Found

Sacrilegium III (enregistrement)

 

Don’t You Dare

Devil Is Fine

 

 

 

 

L’émotion est palpable à la fin du set sur The Devil… Manuel est visiblement tres ému.
Si il continu le projet, le succés sera au rdv

Related posts

JESUS VOLT + WHITE MILES @ Le Trabendo (17/03/2016)

Marc Richard

Electric Mary – LUMBERJACKS @ Le Petit Bain, Paris (2016-10-22)

Alain AFO

PUNISH YOURSELF + DEAD SEXY INC

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.