Among The Living
News Videos

8 KALACAS signe avec ATOMIC FIRE

8 KALACAS – Les Parrains du Skacore signe avec ATOMIC FIRE 

Nouvel album « Fronteras » le 25 mars 2022

1er single et vidéo « R2rito »

https://music.atomicfire-records.com/R2Rito


8 KALACAS


Imaginez un mélange enragé entre la frénésie des débuts de SYSTEM OF A DOWN, la lourdeur de SLIPKNOT et l’énergie explosive de SOCIAL DISTORTION dans un cadre mexicain et multipliez le tout par dix et vous vous approcherez peut-être de l’intensité démente que représente 8 KALACAS (prononcez : Ocho Kalacas). Plus qu’un groupe ordinaire, c’est un raz-de-marée d’énergie, de musique percutante et de commentaires sociaux mordants, la familia californienne Skacore est bien décidée à conquérir le monde avec son stupéfiant exorcisme musical.



La combinaison de heavy metal, fait à la manière du punk rock avec une touche de ska et une section de cuivres…

« Cette chanson s’adresse à tous ceux qui sont fatigués de la même routine jour après jour. Nous devenons des esclaves robotisés de l’industrie et la victime de tout cela est notre ambition. Il n’y aura jamais de croissance dans un système conçu pour obéir comme une horloge », commente Choriz, l’homme derrière la trompette.

En outre, 8 KALACAS a récemment signé un contrat de management avec Dez Fafara (DEVILDRIVER, COAL CHAMBER), qui est COO et partenaire fondateur de Oracle Management (CRADLE OF FILTH, JINJER, THE 69 EYES a.m.) avec sa femme et PDG Anahstasia Fafara. « Quand j’ai été approché par 8 KALACAS pour le manager, on m’a envoyé des chansons et j’ai immédiatement su qu’il y avait quelque chose de spécial dans cette musique », dit Dez Fafara.

Il poursuit : « La combinaison de heavy metal, fait à la manière du punk rock avec une touche de ska et une section de cuivres… il faudrait être aveugle pour ne pas voir la combinaison spéciale d’influences que le groupe mélangeait ! Ensuite, je les ai vus en concert et je n’arrivais pas à croire à quel point la foule était déchaînée, à quel point le groupe était soudé et à quel point l’ambiance qui les entoure est spéciale. J’étais dedans ! »

« C’est le truc le plus cool et le plus chaud qui existe », déclare Markus Wosgien, PDG et fondateur d’Atomic Fire Records. « La première chose que j’ai entendue et vue après que Dez & Anahstasia nous aient présenté le groupe, c’est le clip de ‘R2rito‘, qui m’a complètement époustouflé. Quelle énergie et quel mélange unique ! Il fallait que ce soit le premier single et je veux que tout le monde vive la même chose. Appréciez ce morceau agressif et préparez-vous à d’autres hits du même niveau. Ce groupe est l’avenir ! Une fois que vous les aurez découverts, vous deviendrez accros ! »


8 KALACAS


Un réquisitoire musical de tout ce qui va mal dans ce monde.

Formé dans le comté d’Orange County en 2003, terreau fertile de l’extrême qui nous a également apporté SOCIAL DISTORTION et AVENGED SEVENFOLD, 8 KALACAS est le signe avant-coureur d’une nouvelle ère. Après avoir établi leur marque unique de hardcore métallique, de ska et d’éléments traditionnels mexicains en Californie et dans le reste des États Unis, l’imposante confrérie de sept membres est prête à s’attaquer au reste du monde.

« Fronteras« , leur troisième album complet et le premier pour leur tout nouveau label Atomic Fire Records, est comme une balle courbe pour le reste de la scène métal/hardcore internationale : un album si féroce et unique que vous ne pouvez pas résister à l’envie de succomber aux grooves tonitruants, aux riffs malicieux et à la folie infectieuse des trompettes/trombones que ces gars-là lâchent vigoureusement comme s’il n’y avait pas de lendemain.


8 KALACAS


Et peut-être qu’il n’y en a pas. Enregistré en hiver 2019 à Los Angeles, « Fronteras » est un album adapté à des temps comme ceux-ci, un réquisitoire musical de tout ce qui va mal dans ce monde. « Cet album est la vraie vie », dit le groupe. « C’est ce qui se passe actuellement dans notre pays et dans beaucoup d’autres pays. Beaucoup de gens laissent derrière eux leur famille, leurs proches, leur sécurité pour venir essayer de se faire une nouvelle vie, juste pour découvrir que ça n’a jamais été aussi facile.

De nombreuses personnes ont vécu et sont mortes pour un rêve qu’elles n’ont pas pu réaliser parce qu’elles n’avaient pas les bons documents ou parce qu’elles ne venaient pas des bonnes familles et nous ressentons cela parce que cela peut arriver à tant de nos frères et sœurs sur cette planète pour de fausses frontières qui ne sont que des lignes imaginaires qui nous séparent. »

8 KALACAS prennent leurs instruments comme armes

Originaires d’Orange Country, les 8 KALACAS connaissent bien les dessous de la Californie, l’autre côté des plages, du soleil et du glamour ombrageux. « Nous le voyons tous les jours dans les rues. Il y a des sans-abri qui vivent sous les ponts alors que des centaines de bâtiments restent vides dans toute la ville. Nous voyons des entreprises et des politiciens prendre des décisions qui affectent des millions de personnes alors que leur emploi est sûr et leur sécurité stable.

Ce pays est rempli de division de classe, de division raciale, de division sexiste et il ne faut pas aller bien loin pour voir cette réalité. » C’est pourquoi 8 KALACAS prennent leurs instruments comme armes : pour briser ces frontières et nous rappeler qu’il y a plus de choses qui nous unissent que de choses qui nous séparent. « Nous chantons sur les frontières littérales que tant de pays appliquent, qui maintiennent les humains séparés et discriminés. Mais nous chantons aussi les frontières dans notre tête qui nous empêchent d’être heureux ou qui nous empêchent de croire que nous sommes des personnes dignes et capables de faire plus que ce que la société nous dit que nous pouvons faire. »


8 KALACA


Un phénomène ardent appelé 8 KALACAS

Plus une famille qu’un groupe, la tribu 8 KALACAS accueille dans ses rangs tous ceux qui partagent leurs valeurs et leur passion pour la musique. « Nous aimons partager cela avec tous ceux qui sont prêts à faire partie de notre famille et nous espérons que cette famille continuera à s’agrandir », disent-ils. Et ce sera le cas : le niveau d’énergie de « Fronteras » est si élevé qu’il transformera n’importe quel fan de musique extrême et extrêmement exaltante en un derviche dansant, sautant ou faisant la fête. « Les gens nous voient et nous écoutent quand ils veulent soulager leurs frustrations, quand ils veulent célébrer leur bonheur, ou simplement pour partager une nuit ou un sentiment qu’ils ont. Ils nous font avancer et nous n’avons pas l’intention de les laisser tomber. »

Ce n’est plus une musique réservée aux Blancs.

En prenant leurs racines latines et leur éducation californienne et en les transformant de manière ingénieuse en ce mastodonte qu’est l’album, 8 KALACAS apportent vraiment quelque chose de nouveau et d’excitant à la table. « Plus que tout, cela nous montre que rien n’est impossible », déclare le groupe à propos de sa folle aventure musicale. « Nous avons commencé comme un groupe de garage et maintenant nous vivons un rêve que beaucoup de gens pensaient impossible. Nous y sommes parvenus en mélangeant les sons qui nous ont influencés tout au long de notre vie et en créant ce monde de ska-core latin.
C’est un honneur de pouvoir représenter nos communautés et d’avoir l’opportunité de partager ces traditions musicales au monde entier. »
 
Influencés par les traditions Mariachi et Cumbia du Mexique tout en étant de véritables enfants d’un monde globalisé, 8 KALACAS représentent une nouvelle ère dans la musique rock et métal. Ce n’est plus une musique réservée aux Blancs. C’est une musique pour tous ceux qui se sentent à l’aise dans ces airs enivrants. D’où le nom de leur groupe, « calaca » signifiant crâne en espagnol.

« Peu importe qui tu es, la couleur de ta peau, le type de personnes que tu aimes, le dieu auquel tu crois, la pauvreté ou la richesse. Quand tu meurs, la seule chose qui reste, c’est la putain de KALACA. » Parole, mon frère : dans la mort au moins, nous sommes unis. Ou, si nous ne voulons pas attendre aussi longtemps, dans ce phénomène ardent appelé 8 KALACAS.

Related posts

DAGOBA est confirmé au WACKEN 2015

Stephan Birlouez

AVATAR – video premiere at METAL HAMMER UK, new album ”Hail The Apocalypse” mid may

Stephan Birlouez

KATATONIA/ En concert à Paris le 15 mai prochain/ Divan du Monde

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X