Among The Living
News Videos

Le groupe Brésilien/Néerlandais CRYPTA annonce la sortie de son premier album

Le groupe Brésilien/Néerlandais CRYPTA annonce la sortie de son premier album, Echoes of the Soul, le 11 juin chez Napalm Records ! 


crypta


Ayant signé récemment chez Napalm Records, CRYPTA est un monstre sonique déchaîné appartenant à une classe à part : le nouveau groupe Brésilien/Néerlandais de Death Metal est prêt à vous décrocher la mâchoire avec son premier album très attendu,  Echoes of the Soul, qui sortira le 11 juin 2021. 

Formé en juin 2019, le quartet est constitué de Fernanda Lira au chant et à la basse, de Luana Dametto à la batterie (toutes deux anciennes membres du groupe de Thrash NERVOSA), ainsi que des très talentueuses guitaristes Sonia Anubis (Cobra Spell, Ex-Burning Witches) et Tainá Bergamaschi (Ex-Hagbard). Elles rassemblent une grande expérience issue de leurs projets passés et actuels, mettant en valeur des influences provenant du Death Metal aussi bien classique que moderne ainsi que des éléments Black Metal et Metal Extrême, pour créer un son qui leur est propre. 

Aux portes brûlantes du salut du Death Metal, le premier single et clip de CRYPTA, “From The Ashes“, met déjà en valeur la puissance démoniaque et captivante du percutant combo.

La chanteuse et bassiste Fernanda Lira à propos du premier single : 
“Ce morceau parle de la légende bien connue du phénix, mais avec une approche davantage philosophique. Il traite des cycles de vie en constante évolution, des nombreuses fins et débuts que nous devons traverser, du nombre d’anciennes versions de nous-mêmes qui doivent mourir au sens figuré pour que nous continuions à grandir et à évoluer en tant qu’êtres humains, et enfin, de bâtir une résilience pour endurer toutes ces renaissances.”

Ce premier clip plonge immédiatement le spectateur dans le spectre funéraire de l’univers de CRYPTA et révèle également un engagement total sur le plan cinématographique. Le morceau lui-même est un présage des histoires sinistres qui constituent l’album et présente une première étincelle du savoir-faire du groupe : la voix puissante de Lira, les audacieuses attaques à la hache d’Anubis et Bergamaschi et les percussions sophistiquées de Dametto invitent le phénix à renaître de ses cendres – avec le dernier crépitement de ce premier album empli de cris conjurants d’en avoir plus.



Crypta


Avec une atmosphère sombre et menaçante, l’intro de 55 secondes “Awakening” prépare l’auditeur à la férocité imminente d’Echoes of the Soul, distribuant un carburant trouble et enflammé dans une machine Death Metal. La texture sonore significative dérivée de divers sous-genres de Death metal et teintée de traces de Thrash classique est évidente dès les premières minutes, reflétant l’aura infernale et vicieuse que ce premier album de 10 titres est sur le point de déclencher. CRYPTA lâche des démons sonores puissants et nourrit une énergie à la fois cumulative et explosive avec des riffs de guitare déchaînés, la couleur vocale incomparable de Fernanda Lira et les percussions menaçantes de Luana Dametto. Des morceaux tels que “Starvation”, “Kali” et “Blood Stained Heritage” incitent à une tempête incontrôlable de rage pure et de belligérance, tandis qu’“Under The Black Wings” et “Dark Night Of the Soul” délivrent un message dur dans une atmosphère périlleuse. “Death Arcana” offre à son auditeur un aperçu supplémentaire de la maîtrise de CRYPTA et captive avec des solos tentaculaires rappelant les temps anciens, mais épicés avec une touche moderne.

La tracklist de Echoes of the Soul : 

Awakening
Starvation
Possessed
Death Arcana
Shadow Within
Under the Black Wings
Kali
Blood Stained Heritage
Dark Night of the Soul
From the Ashes

Echoes of the Soul sera disponible dans les formats suivants : 

– CD Digipack
– Edition Vinyle noir
– Edition Vinyle or – limitée à 200 copies 
– Edition Vinyle marbré orange et noir + patch – limitée à 200 copies
– Edition cassette noire – très limitée
– Album numérique

Line Up : 
Fernanda Lira – Chant et basse
Luana Dametto – Batterie
Tainá Bergamaschi – Guitare
Sonia Anubis – Guitare


Related posts

BRING ME THE HORIZON : nouveau clip!

Stephan Birlouez

Il n’y aura pas de HELLFEST cette année.  

Stephan Birlouez

DEFTONES 2000 – 2020, les 20 ans de White Pony

Victorien

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X